Cellou Dalein a voté : ‘’je n’ai aucun doute quant à l’issue du scrutin…’’

Print Friendly, PDF & Email

Le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) et candidat de l’Alliance National pour l’Alternance Démocratique, Cellou Dallein Diallo s’est acquitté de son devoir civique (vote), en compagnie de son épouse Hadja Halimatou Diallo, dans la commune de Dixinn au bureau de vote de Dixinn centre 1.

Le président de l’UFDG Cellou Dalein Diallo, en boubou et bonnet blancs s’est réjoui de l’accueil qui lui a été réservé jeudi dernier lors de son retour à Conakry pour son dernier jour de campagne.

« Puisque comme vous le savez, je rentre d’une brillante campagne compte tenu de l’accueil chaleureux dont ma délégation a bénéficié à l’intérieur…Lorsque je suis rentré à Conakry, pratiquement la population a réitéré sa confiance et sa détermination à provoquer l’alternance en ma faveur. Je sais qu’aujourd’hui il n’y a pas de doute dans le camp d’en face sur la victoire du candidat de l’ANAD et de l’UFDG. La stratégie qui est en train d’être élaborée de l’autre côté c’est comment tricher. Parce qu’Alpha Condé ne veut pas renoncer à son désir de s’octroyer une présidence à vie. Alors mes électeurs et moi-même, on résistera à la fraude », a-t-il souligné. 

« Je n’ai aucun doute quant à l’issue du scrutin et c’est pourquoi je ne souhaite pas que ces violences viennent perturber le scrutin et compromettre certaines mesures à ma victoire. Il n’y a pas de risque zéro en toute matière. Mais compte tenu(…) je viens de raccrocher avec ceux de la haute Guinée ou comme vous le savez il y a des centaines de mouvements qui soutiennent ma candidature ».

« Ça été une surprise. La réaction d’Alpha Condé a été toujours violente. On a détruit tous les symboles de l’UFDG, saccagé notre siège, chasser nos militants. Beaucoup sont répartis d’ailleurs dans leurs régions d’origine. Ceci dit, les jeunes restent mobilisés là-bas pour sécuriser le scrutin. On a enregistré des bureaux de vote ou on a renvoyé les représentants de l’UFDG à Kankan et à Kouroussa. Je n’ai pas d’inquiétude quant à l’issu du scrutin. J’ai d’énorme inquiétude pour la paix et la cohésion si Monsieur Alpha Condé essaie de s’emparer par la violence du pouvoir. C’est en ce moment ça ne sera pas accepté pour mes partisans et pour les Patriotes guinéens qui auront voté pour l’Alternance », a-t-il conclu. 

Mamadou Yaya Barry

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.