Cellou Dalein : « Alpha Condé m’envoie un groupe de femmes pour me narguer »

Print Friendly, PDF & Email

A 72 heures de l’investiture du président Alpha Condé, des femmes, environ une centaine, étaient ce samedi chez Cellou Dalein Diallo à Dixinn pour lui demander de mettre un holà aux manifestations politiques après l’élection présidentielle du 18 octobre.

Sur son compte Facebook, le leader de l’UFDG a indiqué que « ces femmes se sont mises à faire du tapage et à crier qu’elles sont venues dire à Cellou d’arrêter les violences ».

« Une centaine de femmes, tout de blanc vêtues, munies de balais et accompagnées de journalistes, a débarqué ce matin devant mon domicile à Dixinn.

Elles se sont mises à faire du tapage et à crier qu’elles sont venues dire à Cellou d’arrêter les violences », déplore-t-il. Et d’ajouter : « Alpha CONDE, non content d’avoir confisqué ma victoire, fait occuper, depuis le 20 octobre mes bureaux et mon siège, fait abattre 48 militants de l’UFDG et fait arrêter plus de 300 autres dont de très proches collaborateurs, m’envoie ce groupe de femmes pour me narguer. Mobilisons-nous pour mettre un terme à l’arrogance de ce pouvoir illégal et illégitime. Pas de recul ! »

Candidat à la dernière présidentielle, Cellou Dalein a de nouveau échoué face à Alpha Condé qui a récolté 59,50% des voix.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.