Cellou Dalein appelle à ne pas compter sur la communauté internationale

Print Friendly, PDF & Email

Visiblement, la communauté internationale n’impressionne plus Cellou Dalein Diallo. Le candidat malheureux de la dernière présidentielle -qui ne s’avoue toujours pas vaincu- appelle à compter désormais sur « notre propre force pour imposer la démocratie ».

Le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) Cellou Dalein Diallo et ses alliés de l’Alliance Nationale pour l’Alternance Démocratique (ANAD) l’ont dit mercredi lors d’un point de presse à Dixinn. Objectif, réitérer la ferme volonté de la coalition de rejeter les résultats du la présidentielle du 18 octobre, proclamés par la CENI et validés par la cour constitutionnelle.

Répondant à une série des questions, le patron de l’UFDG ne manque de mots pour expliquer la présence de la communauté internationale à l’investiture d’Alpha Condé en tant que chef de l’État.

« Vous savez depuis que nous menons ce combat au sein du FNDC contre le troisième mandat, depuis que nous sommes engagés à battre Alpha par les urnes, nous savons que la Guinée ne doit pas compter sur la communauté internationale, on va compter sur notre propre force pour imposer la démocratie aux forces rétrogrades », dit l’opposant au régime Condé.

« Donc, poursuit-il, la question de courtoisie diplomatique, qui sont des relations entre État et État, ne nous ébranle pas dès lors que les institutions inféodées à Alpha Condé ont proclamé des résultats qui sont loin de refléter les réalités. Parce que comme vous le savez, la cour constitutionnelle n’a même pas cru devoir ouvrir les cartons et examiner les pièces à conviction qu’on lui a remis, parce qu’elle déjà reçu l’ordre de déclarer Alpha Condé vainqueur ».

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.