Cellou Dalein : ‘’avant de partir, il (Alpha Condé) a instruit les militants du RPG de détruire le siège de l’UFDG’’

Print Friendly, PDF & Email

Les partisans du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) sont descendus en nombre lundi sur l’itinéraire Tannerie-Gbessia- Hamdallaye-Esplanade du stade du 28 septembre. Objectif, protester contre l’adoption d’une nouvelle Constitution et le troisième mandat pour le président Alpha Condé.

Au milieu d’une marée rouge, le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (Ufdg) Cellou Dalein Diallo a dit que Alpha Condé ne mérite plus de rester au pouvoir pour avoir violé la Constitution.

“Nous ne sommes pas prêts à accepter le troisième mandat. Nous avons plusieurs raisons. La première parce que c’est illégal. La deuxième, parce que c’est contraire à la démocratie. La troisième raison ce que Alpha Condé ne mérite plus d’être au pouvoir. Il a violé de manière récurrente la Constitution de la République. Si la Haute cour était là, il aurait déjà été déféré pour parjure parce qu’il a trahi son serment et il a violé la Constitution qu’il a juré de respecter et de faire respecter” a-t-il indiqué. Soutenant également que les partisans du FNDC doivent résister à l’oppression pour défendre la Constitution.

« La résistance à l’oppression est un droit constitutionnel. La résistance à la dictature est un droit constitutionnel. Il faut qu’on se mobilise à partir du 13 janvier. Nous avons demandé le départ d’un président qui a perdu toute légitimité parce qu’il a violé la Constitution. Ça été un combat épique mais, la victoire sera de notre côté parce que nous sommes avec le droit, la vérité et avec notre peuple qui est assoiffé de démocratie, de paix et d’unité nationale qu’Alpha malmène en constance ».

Revenant sur l’attaque du siège de son parti à Kankan, le président de l’Ufdg a pointé du doigt la responsabilité du président Alpha Condé.

“Aujourd’hui, avant de partir, il a instruit les militants du Rpg Arc-en-ciel de détruire le siège de l’Ufdg et de s’attaquer aux boutiques appartenant aux gens censés appartenir à l’UFDG. Certains n’appartenaient même pas à l’Ufdg mais, vous le connaissez” a dit Cellou Dalein Diallo.

Au moment où nous mettions cet article en ligne, aucun incident n’a été signalé lors de la marche de l’ultimatum.

Mohamed Cissé

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.