Connect with us

A la Une

Cellou Dalein Diallo : « cherchez-moi des tenues et un grade de capitaine »

Published

on

Lors de l’assemblée générale hebdomadaire de ce samedi à la Minière, le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) Cellou Dalein Diallo a demandé à ses militants d’observer une minute de silence pour le repos de l’âme  du sötikèmo [patriarche, ndlr] de Kankan, décédé cette semaine  et « pour marquer notre solidarité avec le peuple français suite aux attentats horribles dont il a été victime le 14 juillet » à Nice.
Il a ensuite félicité les nombreux militants qui ont le fait déplacement, une mobilisation qu’il qualifie de signe annonciateur de l’ampleur de la manifestation du 4 Août prochain pour dénoncer “la mal gouvernance” dont le peuple de Guinée, dit-il, est victime.
A propos des accusations du RPG Arc-en-ciel lui prêtant des intentions de fomenter un coup d’État militaire, Cellou Dalein Diallo de déclarer : « cherchez-moi des tenues et un grade de capitaine puisque le 4 août prochain, nous serons là pour exprimer notre indignation face au détournement des deniers publics, face à la mauvaise gouvernance, face au recul de la démocratie et des droits humains dans notre pays dont le seul responsable est le RPG et son gouvernement. (…) Nous irons jusqu’à la victoire. L’affaire du coup d’Etat militaire, c’est la panique. Nous n’exerçons qu’un droit: la manifestation pacifique».

cd
Cellou Dalein Diallo a aussi trouvé les causes de la misère du peuple de Guinée dont la majorité ne trouve pas deux repas par jour ou incapable à se payer des médicaments en ces termes : «  9 mille milliards GNF de deniers publics ont été détournés en 2014 et 2015 au profit du clan présidentiel. Un montant qui a permis de payer des marchés de gré à gré, surfacturés au delà de l’acceptable ».
Il réitère la volonté de son parti à marcher et de ne pas céder aux intimidations. “Mais, aujourd’hui, c’est l’intimidation, la force. On nous fait venir des ‘’Donzos’’ [chasseurs traditionnels, en maninka, ndlr], des anciens éléments de l’ULIMO [Mouvement de libération uni pour la démocratie au Libéria, branche armée qui a farouchement combattu Charles Taylor, ndlr], on sort de l’argent pour la corruption. On n’a pas peur. Le peuple exercera sont droit de sortir et de manifester pacifiquement (…) Nos manifestations seront pacifiques. Mais, je suis convaincu que la prochaine sera grandiose pour dénoncer le régime, ses clans et la mauvaise gestion. N’ayez pas peur. Nous nous battons pour des causes justes, pour la dignité de notre peuple, pour son bien-être, pour la fraternité pour les fils de ce pays.”
il a enfin exhorté la presse à continuer son travail pour l’instauration de la démocratie dans le pays et ne pas accepter d’être ‘’achetée’’ comme ce fut le cas d’hier (15 juillet, ndlr) lors d’une synchronisation de plusieurs radios privées et  la radio nationale pour une communication du parti au pouvoir.

Par Sadjo Bah 
+224625016669
bsadjo1980@gmail.com

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités
  • "Aujourd'hui, nous assistons à des attaques ciblées" (Marie-Noëlle Koyara, ministre de la défense de la RCA) 17 février 2020
    Au cours d’une interview qu’elle a accordée à la DW, la ministre centrafricaine de la défense, Marie-Noëlle Koyara, accuse les groupes armés de contrôler plusieurs régions riches en ressources naturelles.
  • Pourquoi les Européens se soucient de la Libye 17 février 2020
    L'Europe a décidé de déployer une nouvelle mission navale et contrôler l'embargo sur les armes imposé à la Libye. Mais les Etats n'accordent pas la même urgence aux préoccupations concernant l'Afrique.
  • La santé au Togo, un enjeu de la présidentielle 17 février 2020
    Depuis 2017, le Togo a engagé une réforme de son système sanitaire afin d’assainir le financement des hôpitaux publics et améliorer la qualité des soins. Mais les résultats obtenus jusque-là sont jugés très insuffisants.
  • Mike Pompeo survole le Sahel et se pose au Sénégal 17 février 2020
    Pour sa première visite en Afrique subsaharienne, le secrétaire d'Etat américain ne visite aucun des pays du Sahel touchés par le terrorisme. Il défend son choix du Sénégal comme une des destinations de ce voyage.
  • Agathon Rwasa candidat à la présidentielle au Burundi 16 février 2020
    Le Conseil national pour la liberté (CNL), principal parti d'opposition au Burundi, a désigné dimanche, son président Agathon Rwasa comme candidat à la présidentielle prévue le 20 mai 2020.
  • Saint Valentin, les hommes "sous pression" 14 février 2020
    Le 14 février est la fête de l'amour. C'est l'occasion pour les couples de se retrouver. Ils doivent souvent dépenser de l'argent pour les offres de différents magasins.
  • Omar el-Béchir bientôt à la CPI ? 14 février 2020
    La presse s’est intéressée cette semaine à l’invasion des criquets dans l’est de l'Afrique et à la possibilité d’une extradition à la Haye de l’ex-président soudanais Omar el-Béchir.
  • Le sexe dans tous ses états 14 février 2020
    Le magazine Santé démarre l'année sous la couette avec une série sur le sexe. Quatre émissions avec reportages et interviews pour en savoir plus sur les relations intimes et l'orgasme - et les moyens d'y parvenir.
  • L'armée malienne fait son retour à Kidal 14 février 2020
    L'armée malienne est enfin arrivée à Kidal ce jeudi (13.02.20), ville contrôlée depuis 2012 par la Coordination des mouvements de l'Azawad. Le détachement comprend près de 300 soldats.
  • Conférence de Munich : l’influence de l'Europe en débat 14 février 2020
    La perte d’influence de l’Occident semble s’imposer à cette conférence sur la sécurité. Mais les relations avec les Etats-Unis, le poids de Moscou et de Pékin, ainsi que la protection des données seront aussi discutés.
  • Es Tunis-Zamalek, alléchante affiche de Supercoupe de la CAF 14 février 2020
    Ce soir, à Doha (Qatar), le club tunisois (double tenant du titre en C1) affronte le géant cairote (vainqueur de la Coupe de la Confédération) dans un duel qui s'annonce passionnant.
  • Le calvaire des commerçants sur la route Abuja-Kaduna 13 février 2020
    Les villes nigérianes d'Abuja et de Kaduna sont distantes de seulement 200 km. L'insécurité sur le tronçon a conduit les autorités à installer une ligne aérienne. Or cette solution n'aide pas pour autant des commerçants.
  • Rester en exil ou rentrer ? Le dilemme des réfugiés burundais 13 février 2020
    Depuis que le parti au pouvoir au Burundi l'a choisi comme son candidat à la présidentielle, les regards se tournent vers Evariste Ndayishimiye. Certains exilés attendent des gestes clairs avant de décider de rentrer.
  • Bombardements alliés à Dresde, 75 ans déjà ! 13 février 2020
    L'Allemagne commémore ce jeudi 13 février 2020 le bombardement, il y a 75 ans, de la ville de Dresde. Un anniversaire marqué par des tentatives d'instrumentalisation de l'extrême droite.
  • Togo : une économie toujours inégalitaire 13 février 2020
    En dépit de bonnes performances sur le papier, l'économie du Togo est loin de profiter à tous les Togolais.
  • Radio Kledu, la radio comme lien social 13 février 2020
    Journée mondiale de la radio, l'occasion d'aller faire un tour au Mali, chez notre partenaire : Radio Kledu.
  • Trois ex-enfants soldats racontent leur nouvelle vie 12 février 2020
    Les Nations unies attirent l'attention sur l'implication des enfants dans les conflits. Certains parviennent à fuir les groupes armés pour commencer une nouvelle vie loin des armes.
  • Qui pour succéder à AKK ? 12 février 2020
    La liste des prétendants possibles à la succession d'Annegret Kramp-Karrenbauer à la tête de la CDU est 100% masculine.
  • Une loi pour éviter le gaspillage des produits invendus 12 février 2020
    En Allemagne, une loi vise à interdire la destruction des invendus et des marchandises retournées par les clients. 
  • Coronavirus : pourquoi l'Afrique n'est pas touchée 12 février 2020
    Alors que près d'une trentaine de pays du monde enregistrent des cas de coronavirus, l'Afrique semble épargnée. Mais cela ne serait qu'une question de temps et le continent se prépare déjà à la maladie.