Cellou Dalein Diallo: « l’objectif visé par Alpha Condé, c’est de faire taire les voix discordantes »

Print Friendly, PDF & Email

A l’entame de son intervention dans l’émission ‘’Mirador’’ de FIM Fm, Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG dira qu’avant de parler de l’actualité ‘’douloureuse’’, il souhaiterait  qu’on parle d’abord de l’actualité ‘’joyeuse’’, faisant allusion à la constitution, hier, d’une  alliance regroupant plus de 20 partis politiques qui l’avaient accompagné lors de la dernière élection présidentielle.

«A l’issue de ces 9 à 10 mois de collaboration, on a estimé qu’il était important de créer une alliance politique. Et cette alliance est née hier. Et naturellement, ça n’a pas laissé le pouvoir indifférent. C’est dans ce cadre que la campagne d’intimidation, de violence a repris avec un peu plus de force. Donc, on a arrêté Bogoss, lui et Thierno Yaya Diallo pour les emmener comme d’habitude à la DPJ dans le cadre de cette campagne d’intimidation pour essayer de mettre un terme aux activités de cette ANAD qui  trouble le sommeil déjà du pouvoir.

Donc cette arrestation se situe dans le cadre de la répression des voix discordantes parce que l’ANAD s’inscrit clairement dans la dénonciation des mauvaises pratiques dans la gestion de l’État, dans la revendication de la victoire que le peuple de Guinée nous a donnée le 18 octobre 2020.»

Pendant que la police accuse Bogola qui est toujours dans les mains de la police de s’être mal comporté, Cellou Dalein Diallo, quant à lui, dit pour le moment qu’il n’a pas encore les chefs d’accusation qui auraient été à la base de cette arrestation.

«Moi je ne peux pas lire dans la conscience de l’opinion. Ce que je sais, c’est que depuis l’élection, les cadres de l’ANAD font l’objet d’arrestation, de séquestration. Et vous avez vu, soit parce qu’ils ont fait une déclaration politique, soit parce qu’ils ont critiqué Alpha, on trouvera toujours le prétexte pour museler l’opposition. Aujourd’hui, le pouvoir se radicalise parce qu’il n’est pas à l’aise. Il a perdu la légitimité le 18 octobre, il ne peut utiliser que la force, l’intimidation et la corruption. Et ça, il est dans cette activité. Et moi je ne peux inscrire cette arrestation de Thierno Yaya et de Bogola que dans ce cadre. Dans ce cas, Thierno Yaya, on a dit qu’on n’a rien à lui reprocher, pourquoi ils l’ont kidnappé et emmené à la DPJ. Bogola, on dit qu’on le maintient parce qu’il tient des propos subversifs. J’ai entendu cela. Mais pour le moment, moi je n’ai pas encore les chefs d’accusation qui auraient été à la base de cette arrestation.»

Cellou Dalein Diallo  pense que l’objectif visé par Alpha, c’est de faire taire toutes les voix discordantes. 

Christine Finda Kamano

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.