Connect with us

Politique

Cellou Dalein Diallo réitère à la représentante de HRW sa détermination à redescendre dans la rue (note cellule com. de l’UFDG)

Published

on

Cellou Dalein Diallo reçoit Corinne Dufka, directrice régionale de l’Afrique de l’Ouest à HRW – Human Right Watch et M. BARRY Mohamed, son coordinateur chargé de mission en Guinée.
Avec ces responsables de l’organisation de défense des droits de l’homme, le chef de file de l’opposition guinéenne a parlé de la violation permanente des droits des citoyens guinéens, de la violation des dispositions constitutionnelles, légales et règlementaires qui régissent le pays, du tripatouillage du fichier électoral, de refus d’organiser les élections locales, de la garantie de l’impunité pour certaines catégories de personnes.
Le chef de file de l’opposition guinéenne n’a toute fois pas manqué de signifier à ses interlocuteurs que la seule alternative pour se faire entendre reste les manifestations pacifiques.
A propos, Cellou Dalein Diallo a réitéré la détermination de l’opposition à reprendre ses manifestations dans les prochains jours.

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

0 Comments

  1. Traore

    7 juillet 2016 at 23 h 28 min

    Vive les manifestations contre ce regime diviseur et corrompu.

    • Bangoura

      8 juillet 2016 at 12 h 38 min

      Hahaha……..Il est très facile de crier sur le net mais sur le terrain,c’est une autre histoire.C’est toujours le meme bluff chez Cellou Madoff Dalein Diallo et sa clique dans les médias mais le résultait est connu á l’avance parce que la montagne donnera naissance á une petite souris.Toujours les memes spectacles de comédie par des soi-disant comédiens.Ce monsieur est tout simplement aux abois

  2. pecos

    8 juillet 2016 at 10 h 26 min

    Manifester c’est un droit, mais tout dérapage sera sanctionné car le rôle de l’État c’est d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens. On provoque une situation et ensuite on demande à l’État d’indemniser les commerçants. L’État ne doit pas surtout indemnisé les gens tant que les responsabilités ne seront pas situées c’est-à-dire qui envoie les gens dans les rues pour casser.

Laisser un commentaire

Publicités