Connect with us

Politique

Cellou Dalein : ‘’le FMI a noté que les 90 millions de dollars n’avaient pas été versés à la bonne caisse’’

VIDÉO-Le chef de file de l’opposition guinéenne a réagi ce mercredi, 22 mai au sujet de l’affaire de 90 millions de dollars de la société Orange Guinée pour acquérir la 4G et qui n’auraient pas atterri dans le compte du trésor public.

Pour Cellou Dalein Diallo qui présidait une réunion de l’opposition au QG de son parti, ce montant payé par la société de téléphonie Orange-Guinée pour acquérir la licence de la 4G, a été versé sur un compte dont la gestion n’est pas reluisante.

« Une mission du Fonds monétaire vient de quitter le pays, on a noté entre autres que 90 millions de dollars n’avaient pas été versés à la bonne caisse. Le ministre de l’économie et des finances a reconnu que les 90 millions ont été versés sur un compte dont on connait la gestion, parce que plus d’une fois, à l’assemblée nationale, les députés de l’opposition ont demandé qu’un audit de l’ARPT (autorité de régulation des postes et télécommunications) soit réalisé »,  a lancé le président de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), tout en indiquant que des centaines de milliards sont passées par ce compte dont nul ne connait l’utilisation finale.

« Il y a eu des centaines de milliards de francs guinéens qui sont passés par là et dont nul ne connait l’utilisation finale. Le compte du trésor est connu, toutes les licences qui ont été vendues dans les pays à côté, ont été versés dans le compte du trésor. Vous n’êtes pas sans savoir que des milliards, des centaines de milliards sont détournés alors que notre peuple continue de souffrir. Combien de ménages aujourd’hui ne peuvent pas assurer deux repas par jour ? Alors que le clan ne fait que s’enrichir et c’est ce clan qui veut continuer à confisquer les ressources publiques, qui parle de troisième mandat, parce qu’ils veulent continuer à s’approprier des ressources publiques, financières, minières et autres » a-t-il indiqué.

Cette semaine, des médias ont révélé que le Fonds monétaire international (FMI) a écrit au gouvernement guinéen pour lui signifier que les 90 millions payés par la société Orange-Guinée n’ont pas trace.

Thierno Sadou Diallo

+224 626 65 65 39

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. CONDÉ ABOU

    22 mai 2019 at 23 h 21 min

    Très Franchement, il faut avouer que la gestion de l’ARPT est clairement une catastrophe nationale en Guinée, et il faut la dénoncer de vive voix. Pourquoi ?

    Pour la simple raison que non seulement la Guinée y perd de l’argent fou, mais en même temps, l’on se demande comment le Gouvernement peut-il se priver lui-même d’immenses ressources financières potentielles, alors qu’il en a cruellement besoin pour le financement du développement économique et social ?

    Une analyse toute simple et regardez comment fonctionne l’ARPT, et quels résultats financiers génère-t-elle pour le pays ?

    Excluons pour les besoins de la simplification de l’analyse, MTN et Cellcom. Prenons le seul cas d’Orange Guinée qui représente environ 63% de part de marché et dont la licence a été renouvelée le 14 Mars 2019. Quasiment un peu moins de trois années après celle de la maison-mère Orange-Sénégal connue sous le nom de Sonatel.

    (1)En octroyant la licence 4G à Orange Guinée pour 90 millions de Dollars US (l’équivalent de 79,7 millions d’Euros), Orange Guinée a aussi renouvelé ses licences d’établissement et d’exploitation des réseaux 2G et 3G, pour une durée de dix années.

    La licence 4G a été prévue pour assurer la couverture en faveur d’au moins 90% de la population Guinéenne. En ce qui concerne les licences 2G et 3G la concession porte selon les sources concordantes, sur la couverture de tous les districts et des axes routiers (routes nationales) et ferroviaires et axes routiers principaux du territoire national.

    (2)Au Sénégal, c’est le 21 Juin 2016, qu’Orange Sénégal connue sous le nom de Sonatel, avait accepté de débourser 100 milliards de CFA (soit 170,27 millions de Dollars US) dont 32 milliards de F CFA pour la 4G et les 68 milliards restants entraient dans le renouvellement de sa concession qui était arrivée à terme.

    La durée de la nouvelle concession est, selon les sources bien informées de 17 ans.
    L’annonce avait été faite à l’époque par le Directeur Général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) du Sénégal.

    (3)Elements de comparaison pour mieux comprendre ce qui se passe dans les deux pays:

    En 2018, l’on nous dit qu’Orange Guinée aurait investi la somme de 33,5 milliards FCFA (soit un peu plus de 51 millions d’Euros) pour un chiffre d’affaires de 183.960.000.000 FCFA (l’équivalent d’environ 312,87 millions de Dollars US).

    Question. Durant le même exercice fiscal, combien le Trésor Public de la République de Guinee a-t-il reçu comme contributions budgétaires de la part d’Orange Guinée ? Allez savoir pour vous faire une idée exacte de la contribution nette ou réelle de cette entreprise au budget national 2018.

    (4)Pendant ce temps, au Sénégal, pour le même exercice fiscal, voici les chiffres et les résultats d’Orange Sénégal et son groupe:

    Nombre de clients à fin 2018: 29,7 millions.
    Chiffre d’ affaires 2018: 1.022 milliards de F CFA (environ 1,73 milliards de Dollar US)
    Résultat net: 202 milliards de F CFA ( environ 342,9 millions de Dollars US)
    Investissements: 194,2 milliards de F CFA ( environ 330,2 millions de Dollars US).

    Contributions versées au titre des recettes budgétaires: 500 milliards de F CFA (soit un peu plus de 850 millions de Dollars US).
    Emplois totaux du groupe: 4.500 emplois directs et 200.000 emplois indirects.
    Tous les chiffres sont vérifiables à partir du Rapport annuel 2018 d’Orange Sénégal.

    (5) À cette allure financière, comment la Guinée remboursera-t-elle la dette en devises qu’elle a contractée auprès des partenaires internationaux pour investir dans les infrastructures de l’ARPT ?
    Quid de la contribution de l’ARPT au financement du développement économique et social en faveur des couches sociales majoritairement pauvres du pays ?

    Il serait très injuste économiquement et socialement parlant, de ne pas savoir à quoi sert exactement l’ARPT dans ce pays.
    Et c’est très dommage pour l’avenir de la dette publique du pays au regard de tant de gâchis économique et financier inutile pour le pays.

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook