Cellou sur le projet de nouvelle constitution : ‘’Alpha ne reculera pas, nous non plus’’

Print Friendly, PDF & Email

S’achemine-t-on vers une impasse politique en Guinée après l’annonce jeudi par le chef de l’Etat d’un projet de nouvelle constitution ? Cette question mérite d’être posée au vu de la réaction des opposants à ce projet.

Ce vendredi 20 décembre, en marge de la plénière du front national pour la défense de la constitution (FNDC), le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo a indiqué qu’ils (les opposants à une nouvelle constitution) ne reculerons pas face à cette volonté de changement de la loi fondamentale.

“Nous aussi on ne reculera pas. On a l’avantage sur lui d’être avec le peuple, lui, il affirme mais ce n’est pas la réalité. Nous nous l’affirmons, c’est vrai”, a dit le président du principal parti d’opposition en Guinée, rassurant qu’une mobilisation sera faite en janvier pour empêcher l’adoption d’une nouvelle constitution.

“Naturellement le peuple ne va pas accepter, bien sûr que nous rentrons dans une crise qui risque d’avoir des conséquences sur le plan économique, social et politique. (…) Nous sommes en fin d’année, c’est la fête des fidèles chrétiens, mais dès début janvier, vous allez voir le peuple debout, mobilisé pour faire barrage au projet de M. Alpha Condé”, assure-t-il.

Thierno Sadou Diallo 

+224 626 65 65 39

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.