Centenaire de Sékou Touré: Foniké Mengué annonce de rencontrer toutes les associations des victimes et parents des victimes en Guinée

Print Friendly, PDF & Email


Organisé chaque 9 janvier, depuis 4 ans, le Mouvement Sekou Touré Day a, à l’occasion de l’an 100 de la naissance de feu Ahmed Sékou Touré, premier Président de la Guinée Indépendante, organisé une grande cérémonie pour la reconnaissance à  l’homme du 28 septembre 1958, ce dimanche 9 janvier 2022, aux Cases de Bellevue. À cet effet, il y a eu une cérémonie de lecture du Saint Coran, des immolations de bœufs et des discours pour implorer le Tout Puissant Allah afin qu’il benisse la Guinée et les Guinéens. 
Prenant la parole, le camarade Oumar Sylla alias Foniké Mengué,  a fait savoir qu’à travers cette date, le mouvement Sekoutoureïsme entend tenir un discours de paix, de réconciliation nationale, chose qu’il ont toujours prôné afin que les Guinéens entrent ensemble et sortent ensemble, et une manière dit-il, d’inviter tous les Guinéens à mettre l’intérêt de la Guinée au-dessus de tout intérêt partisan. « Le jour où tous les Guinéens comprendront le sens du patriotisme,  en ce moment, le développement dont la Guinée a toujours rêvé sera amorcé », explique-t-il.
Plus loin, ce défenseur des acquis de  feu le président Ahmed Sékou Touré a annoncé de grandes rencontres avec toutes les associations des victimes et parents des victimes de 1958 à nos jours. « Nous irons avec des camarades rencontrer les associations des parents des victimes afin que nous puissions discuter fraternellement par rapport à tout ce qui s’est passé en Guinée et par rapport à notre histoire. J’espère qu’ils comprendront notre demande et qu’on acceptera de pardonner tout ce qui sera passé, pour l’intérêt supérieur de la Guinée. Ensuite, j’irai voir l’association des victimes de l’agression de 1970 pour leur demander la même chose. Et de là, j’irai aussi voir l’association des victimes de juillet 1985 afin qu’ils pardonnent pour la Guinée. » 
Ensuite, poursuit-il, « j’irai voir l’association des parents des victimes du 22 janvier 2007 afin qu’ils pardonnent aussi, j’irai voir aussi l’association des parents des victimes du 28 septembre sous le président Dadis, afin qu’ils pardonnent.  Cela ne veut pas dire que la justice ne doit pas faire son rôle mais on accepte au moins de se pardonner, en acceptant de se pardonner on aurait fait un grand pas vers la réconciliation nationale.Mais j’irai aussi voir l’association des parents des victimes sous M. Alpha Condé afin qu’on pardonne. », annonce Oumar Sylla alias Foniké Mengué. 
Mamadou Yaya Barry 

622 26 67 08 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.