‘’C’est nous qui avons le pouvoir‘’, dit Bantama Sow à la convention du RPG à Labé (audio)

Print Friendly, PDF & Email

On vous disait dans une de nos dépêches que s’est tenue mercredi, 15 juillet dans la salle de l’amphithéâtre de l’ENI-CFP de Labé la convention régionale du RPG Arc-en-ciel (parti au pouvoir) de la cité sainte de Karamökö Alpha. C’était sous la présidence du ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique Sanoussy Bantama Sow ainsi que des membres du bureau politique national.

Dans son discours de circonstance le ‘’fils’’ du Président de la République a magnifié son champion Alpha Condé avant d’inviter les Guinéens à l’unité pour un développement harmonieux du pays.

« C’est avec joie que nous avons suivi la déclaration finale de la convention de Labé et devant tout le monde, nous avons assisté à la signature de la déclaration, personne n’a été contrainte. Vous avez décidé de choisir le président Alpha Condé pour conduire les couleurs du parti aux prochaines élections présidentielles de 2020.  Le RPG vient de prouver une fois de plus sa maturité, qu’il est un parti démocratique où on n’oblige personne, om chacun a la liberté de ses opinions, om chacun dit ce qu’il pense. C’est la première fois dans l’histoire de notre pays qu’une commune rurale reçoit au moins 9 ou 10 milliards de gnf pour son développement. Ça c’est dans le cadre de l’ANAFIC. Combien d’infrastructures on est en train de réaliser aujourd’hui dans les plus petits villages de ce pays ? Donc expliquez à ces élus qu’il faut être là où on partage. Alpha Condé es en train de faire aujourd’hui le développement de tout le pays… C’est la démocratie, chacun est libre d’aller dans son parti. Nous devons avoir le courage de défendre nos idées. C’est nous qui avons le pouvoir, nous n’avons pas droit aux problèmes, le bon Dieu nous a confié les destinées de ce pays, nous devons tout faire pour qu’il y ait la paix, l’unité dans ce pays », affirme le natif de Ourékaba, une sous-préfecture de Mamou.

Dans la foulée, le ministre des sports a rappelé que « la Guinée est une voiture à quatre roues. Si tu enlèves une roue, la voiture ne pourra pas rouler. Donc c’est la Moyenne Guinée, la Haute Guinée, la Guinée forestière et la Basse Guinée. Rien ne peut séparer les fils du pays, mais comme c’est la démocratie, chacun est libre d’aller où il veut mais cela ne doit pas nous opposer. Je prie le Tout-puissant qu’il donne une bonne santé au Président de la République et une longue vie parce qu’il a toujours gouverné en père de famille, donc un homme comme ça que le bon Dieu nous a donné, qu’est-ce que nous devons faire ? C’est de l’accompagner dans l’intérêt supérieur de notre nation. Aujourd’hui, nous avons tenu cette convention dans la paix et la tranquillité dans la ville de Labé. Il faut la paix pour nous qui gouvernons, il faut la paix pour les autres qui veulent nous remplacer. Aucune ethnie à elle seule ne peut gouverner ce pays. Aucun Président issu d’une ethnie peut vouloir diriger ce pays avec son ethnie », conclut le ministre Sow. 

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.