Connect with us

A la Une

‘’Pourquoi c’est Ousmane Gaoual Diallo et pas les autres’’ selon les avocats des plaignants 

Published

on

Le cas Ousmane Gaoual Diallo, député de l’Ufdg, défraie la chronique depuis sa sortie musclée samedi dernier au siège de son parti lors d’une assemblée générale.

Et depuis, une plainte collective du Rpg Arc-en-ciel et certains de ses responsables comme Bantama sow, Malick Sankhon et Hady Barry a été adressée, le 1er Août dernier, au procureur de la république près le tribunal de première instance de Conakry2 contre Ousmane Gaoual Diallo pour ‘’menaces de mort, diffamation, manœuvres et actes de nature à compromettre la sécurité publique ou à occasionner des troubles politiques graves, incitation et appel au meurtre’’.
Pourquoi Ousmane Gaoual Diallo qui n’est pas seul à tenir des discours disproportionnés fait-il l’objet de poursuite?, s’interoge une certaine opinion. Me Dinah Sampil, avocat des plaignants de répondre: «  l’action judiciaire a besoin d’être déclenchée pour être en mouvement. Si avant Monsieur Ousmane Gaoual, des personnes ont tenu des propos similaires ou semblables mais contre lesquelles aucune plainte n’a été formulée, qu’est-ce que vous voulez?  La justice ne s’autosaisie pas, elle se met en mouvement à la requête, à la demande, à la plainte de quelqu’un qui s’est senti offensé, atteint, frustré par le comportement de son concitoyen. Si aujourd’hui Malick Sankhon, Bantama et autres ont estimé que les propos de Monsieur Ousmane Gaoual leur portent préjudice, c’est tout leur droit de porter plainte contre ce Monsieur devant la justice comme il aurait été du droit de certains autres à attaquer ceux qui auraient fait ces déclarations semblables ».
L’honorable Ousmane Gaoual Diallo a passé hier sa troisième nuit en prison.

Par Sadjo Bah 
+224625016669

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités