Chambre des Huissiers de Justice de Guinée : Ouo-Ouo Kpoghomou et Laye Terna Samoura, deux candidats, un défi !

Print Friendly, PDF & Email

Apporter du neuf à la Chambre nationale des Huissiers de Justice de Guinée, c’est l’ambition que portent Me Ouo-Ouo Kpoghomou et Me Laye Terna Samoura qui se sont respectivement candidats aux postex de Président et de secrétaire général chargé de l’organisation et des affaires sociales.

Une fois élus, ces deux hommes s’engagent à faire de la chambre des huissiers, une institution dynamique capable de réunir tous les professionnels de ce métier pour améliorer leur condition de travail.

Pour Maître Ouo-Ouo Kpoghomou, une fois à la tête de cette prestigieuse structure, promet d’engager l’ensemble des huissiers de justice pour l’obtention d’un nouveau statut de la corporation et d’un siège qui sera différent du cabinet du président, de mettre en place un programme de mise à niveau, rendre lisibles aux yeux de la population les attributions de l’huissier, d’assainir la corporation pour que la profession ne soit exercée que par des huissiers, promouvoir la transparence dans la gestion de la chambre, mettre en place une politique de motivation pour amener l‘ensemble des huissiers à s’acquitter de leurs cotisations annuelles, mettre en place une politique de sécurisation de l’intégrité physique des huissiers de justice, leurs familles (assurance maladie souscrite collectivement), mettre en place une politique pour la représentation des huissiers au niveau certaines structures étatiques à l’image des Etats voisins notamment francophones, mettre en place une politique de collaboration sincère entre huissiers de justice et les autres intervenants dans la procédure d’exécution des titres en forme exécutoire.

De son côté, Me Laye Terna Samoura s’engage lui également à apporter un souffle nouveau à la chambre nationale des huissiers une fois élu au poste de secrétaire général chargé de l’organisation et des affaire sociales en créant un amour entre les huissiers de justice, négociant à un coût raisonnable l’assurance maladie, multipliant les canaux d’informations. Il compte organiser avec le président de la structure et tous les membres du Bureau les Huissiers de justice pour qu’ils prennent part sans difficulté à toutes les rencontres nationales et internationales. Ce n’est pas tout, il va proposer au bureau d’adopter en Assemblée générale la journée de l’huissier de Guinée.

Cette élection qui doit se tenir le 24 janvier prochain dans la salle des audiences de la Cour d’Appel de Conakry reste un enjeu majeur entre les professionnels de ce métier.

Thierno Sadou Diallo

+224 626 65 65 39  

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.