CHAN-2020 : le Mali bat la Guinée au bout du suspense et se qualifie pour la finale

Print Friendly, PDF & Email

Le Mali a remporté son duel face à la Guinée en demi-finale du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Incapables de marquer durant le temps réglementaire et les prolongations, les deux équipes ont été départagées par la séance de tirs au but.

Le Mali en finale du CHAN-2020*. Muets pendant 120 minutes, les Aigles maliens ont remporté le derby ouest-africain face à la Guinée en demi-finale Championnat d’Afrique des Nations, lors de la séance de pénaltys. Ils retrouveront en finale le vainqueur de Cameroun-Maroc.

Derby oblige, le début de match est marqué par l’agressivité. Les coups pleuvent. Les fautes aussi. Le Malien Doumbia est contraint de sortir sur blessure. Quelques instants plus tard, le meneur de jeu guinéen, Morlaye Sylla, reste de longues minutes à terre.

Quand le duel physique finit par laisser place au jeu, la Guinée prend le contrôle du match. Le latéral droit Naby Camara est trouvé dans la profondeur grâce à un astucieux une-deux. Il centre pour Yakhouba Gnagna Barry. Le tir de l’attaquant est repoussé in extremis par Diarra.

Acculés, les Maliens reculent et perdent des ballons dans leur propre camp. Cela profite à Yakhouba Gnagna Barry qui expédie le ballon au fond des fils. La VAR sauve cependant les Aigles (26e). Le co-meilleur buteur du CHAN est déclaré hors-jeu.

La Guinée continue de pousser sans trouver la faille, malgré les tentatives sur coup franc de Morlaye Sylla ou celles dans le jeu de Yakhouba Gnagna Barry, comme cette frappe puissante à l’entrée de surface que Diarra bloque en deux temps (43e).

La mi-temps arrive au bon moment pour les Maliens, qui reviennent sur la pelouse en présentant un bien meilleur visage. Les Aigles prennent le jeu à leur compte en s’appuyant notamment sur la vitesse de ses joueurs de côté et font reculer le Syli national. Une statistique illustre cependant leur impuissance dans le dernier geste : 0 tir cadré pour le Mali au cours des 90 premières minutes.

https://platform.twitter.com/embed/index.html?creatorScreenName=RHoueix&dnt=false&embedId=twitter-widget-1&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1357012810094563329&lang=fr&origin=https%3A%2F%2Fwww.france24.com%2Ffr%2Fsports%2F20210203-chan-2020-le-mali-bat-la-guin%25C3%25A9e-au-bout-du-suspense-et-se-qualifie-pour-la-finale&siteScreenName=FRANCE24&theme=light&widgetsVersion=ed20a2b%3A1601588405575&width=550px Incapables de se départager durant le temps réglementaire, les deux équipes doivent logiquement disputer les prolongations. Les Aigles maliens semblent accuser le coup, sans doute éprouvés par leur quart de final à rallonge, et la Guinée en profite. Yakhouba Gnagna Barry pousse pour prendre l’avantage. La seule véritable occasion est signée Bassekou Diabate pour le Mali, qui bute sur un Camara impeccable. Côté guinéen, Mamadouba Bangoura lancé dans la profondeur par Barry manque la balle de match (115e).

En vue de la séance de tirs au but, l’entraîneur guinéen Lappé Bangoura tente un coup de poker en faisant entrer Sékouba Camara à la place de Moussa Camara. Les tireurs s’enchaînent, les buts aussi. Il faut attendre le 5e tireur guinéen, Morlaye Sylla, pour voir un faux pas. Mamadou Coulibaly, lui, ne tremble pas et envoie ses coéquipiers en finale.

Cinq ans après, le Mali retrouve donc la finale du CHAN. Il affrontera dimanche le vainqueur de Cameroun-Maroc pour une chance d’inscrire ce trophée continental à son palmarès.

Source : France24

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.