Cheick Touré : ‘’je suis convoqué à la DPJ’’

Print Friendly, PDF & Email

L’affaire du port autonome de Conakry est loin de connaitre son épilogue. Le responsable syndical du port de Conakry, Cheick Chérif Touré qui a été brièvement interpellé -en lien avec la concession du port conventionnel de Conakry à la société turque Albayrak pour 25 ans- a confié lundi à Mediaguinee qu’il est convoqué ce mardi à la direction nationale de la police judiciaire (DPJ).

Parlant du film de son arrestation, Cheick Touré déclare :” c’était une tentative de kidnapping, ça s’est passé à Tombo, dans Kaloum. Après l’assemblée générale, je devais me rendre à la maison de la presse pour faire une déclaration, donc ils ont tenté de me kidnapper, j’ai résisté, je ne suis pas monté dans le pick-up parce que celui qui dirige l’opération, c’est le colonel Souaré. Lui, il m’avait menacé de mort au port autonome là-bas”.

Je lui ai dit que je ne vais pas avec lui, poursuit Cheick. « Qu’il faut qu’il soit devant. Donc c’est ainsi il s’est mis devant, après on m’a cortégé jusqu’au niveau du procureur. Le procureur a dit où sont ses auditions ? Il a dit qu’il n’y a pas eu d’audience que donc il ne peut pas me garder. Et le procureur m’a demandé si j’ai reçu une convocation, j’ai dit non. Je lui ai dit que j’étais au travail, on m’a dit qu’ils ont laissé une convocation, je leur ai dit que je n’ai pas reçu de convocation. C’est ainsi qu’ils m’ont remis une nouvelle convocation pour demain (ce mardi, ndlr) dans la matinée. Et je ne sais pas ce qu’on me reproche”.

S’agissant de la descente policière à la bourse du travail à Boulbinet pour le rencontrer, M. Touré d’expliquer : ‘’quand ils sont venus, ils m’ont dit que l’affaire est à un niveau, que maintenant qu’il faudra que la police se mêle dedans pour mener les enquêtes. Donc, c’est pourquoi ils m’ont envoyé la convocation. Et le général Ahmadou Diallo (de la CNTG) a dit que je suis un délégué syndical, donc toute convocation doit être adressée à lui. Demain (mardi) nous venons à bourse du travail. Et de là, nous allons partir à la DPJ”.

A rappeler, qu’au moment où on quittait la bourse du travail, aux environs 17h, Cheick Touré était toujours en compagnie de ses collègues et certains jeunes du quartier Boulbinet qui veillaient au grain.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.