Chérif Abdallah du GOHA : « tout candidat qui ne s’engage pas à dédommager les commerçants pourrait ne pas avoir de consignes de vote du GOHA »

Print Friendly, PDF & Email

Le président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA) s’est prononcé sur le dédommagement des commerçants victimes de pillages sous le régime d’Alpha Condé. Chérif Abdallah estime que les hommes politiques ne prêtent pas beaucoup d’attention au dédommagement des opérateurs économiques.
Il indique avoir mentionné ce cas dans le rapport qu’il a remis au président de la transition guinéenne après les concertations nationales. Pour l’heure, souligne t-il, il est question d’accompagner le CNRD pour réussir la transition.
« J’ai l’impression que les politiciens ne nous aide pas parce que les commerçants ont été tous victimes suite aux événements politiques. J’ai l’impression que les politiciens ne prêtent pas beaucoup attention à ça parce qu’on parle de tout sauf des commerces victimes de destruction de leurs biens. Et ça, ça ne peut pas marcher. Lorsque je suis revenu du Sénégal, nous avons rencontré le colonel Doumbouya au palais. Juste après, j’ai fait un rapport et j’ai souligné ça, les commerçants victimes de destruction de leurs biens. Mais, c’est un gouvernement de transition. Le CNRD est là, il faut les aider, les accompagner (…). Je travaille pour que la transition là réussisse afin qu’on sorte définitivement de ça », a déclaré Chérif Abdallah dans « Mirador ».
Le président du GOHA prévient que lors de la future élection présidentielle dont la date reste encore à définir, des consignes pourraient être données aux opérateurs économiques à ne pas voter pour tout candidat qui ne s’engagera pas à les dédommager.
« Tout gouvernement qui va venir éventuellement, s’il ne parle pas de dédommager directement les opérateurs économiques, vous pensez que qu’on ne peut pas donner de consignes pour ne pas voter pour la personne ? Ils (les politiciens) ont besoin de nous. Ce sont eux qui ont besoin de nous. On peut dire aux opérateurs économiques, celui (candidat) qui ne prend pas l’engagement clair de vous dédommager, ne votez pas pour lui, qui qu’il soit. Et ça va passer », a-t-il martelé.
Le dédommagement des opérateurs économiques victimes de pillages sous le régime d’Alpha Condé a fait l’objet de plusieurs accords signés avec le régime déchu mais n’ont jamais été réalisés.

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.