Cherté de la vie à Kindia : une mère de famille désemparée vide son sac et interpelle Alpha Condé

Print Friendly, PDF & Email

La flambée du prix des denrées de première nécessité  en ce mois saint de Ramadan donne du tournis aux citoyens de la ville de Kindia. Ce jeudi 22 avril 2021, une vendeuse de poisson et mère de famille rencontrée au marché Wambélé a étalé ses difficultés rencontrées. Militante du RPG Arc-en-ciel, Nana Camara a vidé son sac ce matin. Une colère qui s’explique par la cherté de la vie en ce mois de ramadan.

Depuis l’annonce de ce mois saint pour les fidèles musulmans, le prix des denrées alimentaires ou de première nécessité connaît une augmentation sans précédent dans la ville de Kindia. Les aliments tant consommés sont difficiles à négocier dans le marché. Une situation qui a mis Nana Camara dans tout son état ce jeudi matin. Pour elle, le ramadan a été une occasion pour rehausser le prix des denrées. “Le Ramadan de cette année est pire, ça nous deshumanise. Tout ce qui s’achètait avec un prix raisonnable est aujourd’hui difficile à obtenir. 1 kilo du sucre se vendait à 8. 000 fg en ce mois de ramadan, c’est 9.000 fg. On achetait le riz à 5500 francs aujourd’hui c’est 6.000 fg, un casier d’oeufs se négociait à 36.000 francs guinéens, en ce mois de ramadan, c’est 42.000 fg, une boîte de mayonnaise, c’était 30.000 francs guinéens, en ce mois de ramadan, c’est 35.000 francs guinéens. Où nous sommes en train de partir ? Que fait le président Alpha Condé ? Nous avons voté pour lui, on s’est battu, nous avons subi toutes les épreuves pour lui et le ramadan arrive, Alpha Condé refuse de nous regarder! Les pauvres sont là, ils ont démoli nos places, nous n’avons pas eu de place et nous sommes dans des difficultés. Et, cela s’ajoute l’augmentation flagrante du prix des denrées de première nécessité. Où va la Guinée  ?”, s‘interroge- t-elle.

Poursuivant son intervention, cette dame demande à Alpha Condé de céder le pouvoir pour une autre personne s’il ne peut résoudre le problème des Guinéens. “Nous souffrons, Alpha Condé, si vous ne pouvez pas tenir, cédez le pouvoir à  celui qui est bon. On voulait sortir de l’ornière mais ça ne fait qu’aggraver. Donc Alpha Condé nous sommes dans ta main. Tu as demandé aux femmes de se battre pour toi, on a fait et tu as été élu mais jusqu’à présent il y a des difficultés mais si tu ne fais pas attention, tu n’auras pas ton 4ème mandat, parce que nous souffrons énormément. Que font les autorités de Kindia? Nous sommes en train de souffrir.”, martel Nana Camara.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.