Claude Pivi à la barre: « lorsque j’ai appris qu’il y aura le procès du 28 septembre, je suis venu de moi même »

Placé en détention à la maison centrale de Conakry le 27 septembre 2022, le colonel Claude Pivi alias Coplan  lors de sa 5ème journée d’interrogatoire, ce mercredi 30 novembre 2022, devant le tribunal criminel de Dixinn, delocalisé dans l’enceinte de la Cour d’Appel de Conakry,   a fait savoir qu’il était connu des Guinéens.  « Partout où je passe on sait que c’est Colonel Pivi même si je suis en civil.

Et à la question de savoir pourquoi il n’a pas été choisi comme aide de camp de capitaine Dadis, Claude Pivi a répondu en ces termes: « La place d’aide de camp est petite pour moi ». 

Après avoir regretté les événements survenus au stade du septembre 2009, ce responsable du CNDD qui est à sa 5ème journée d’interrogatoire a apporté ces précisions: « Lorsque j’ai appris qu’il y aura le procès du 28 septembre, en ce moment, j’étais à N’Zérékoré et c’est moi qui suis venu volontairement, aucun agent n’est venu me chercher chez moi, je suis venu de moi-même ». 

Au moment où nous mettons cet article en ligne, le prévenu continue de répondre aux questions des avocats de la partie civile 

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.