Connect with us

Societé

Climat: Oyé annonce les couleurs de la COP24 et la participation de la Guinée

Au cours d’une conférence de presse organisée ce lundi 12 novembre, le ministre d’État, ministre de l’environnement, des eaux et forêts, Oyé Guilavogui ,a annoncé les couleurs des préparatifs de la 24ème conférence des parties(COP24) qui se tiendra du 02 au 14 décembre 2018 à Katowice, en Pologne à laquelle la Guinée prendra part.

Prenant la parole, le ministre Oyé Guilavogui, a rappelé l’état d’avancement des préparatifs de cette rencontre qui réunira les grands dirigeants du monde pour r trouver une solution au réchauffement climatique

« Comme vous le savez, la conférence des parties est l’organe de décision et elle se tient annuellement depuis 1995. La cop21 qui a vu l’avènement de l’accord de paris peut donc désormais être une ouverture importante pour la Guinée dans la mise en œuvre de sa contribution déterminée au niveau national(CDN) ».

En effet, poursuit-il : « Notre pays s’est engagé à réduire de 13% ses émissions de gaz-à-effet de serre d’ici 2030. pour ce faire, les besoins en financement sont estimés à 6,5 milliards de dollars US pour la période 2016-2030 pour le seul secteur énergétique(atténuation) et de 1,7 milliard de dollars US pour la même période dans le cadre de l’adaptation(agriculture, reboisement, reforestation, etc..) ».

Avant de souligner que dans le cadre de la mise en œuvre de notre de la contribution déterminée nationale (CDN), son département vient de signer une autre convention de financement avec l’agence française de développement(AFD) pour un montant environ 2 millions d’euro.

S’agissant de la COP24, le ministre de l’environnement a indiqué que des activités ont été organisées par plusieurs plateformes pour une bonne participation de la Guinée

« En prélude de la 24eme conférence des parties(COP24), prévue du 02 au 14 décembre 2018 à katowice, en Pologne. Mon département à travers une plateforme de concertation a organisé pendant 4 mois, des séries de réunions préparatoires avec les représentants des institutions républicaines, des départements ministériels, du secteur privé, de la société civile et des médias. Ces réunions sont axées sur  le rôle de chaque partie prenante à la COP, les solutions à apporter dans la lutte contre le dérèglement climatique qui devraient s’inscrire dans la droite ligne de la mise en œuvre de la CDN etc… ».

Par ailleurs, d’affirmer, que toutes ces dispositions énoncées ont permis de mettre en place huit(8) panels thématiques ou commissions d’organisation.

«  Les changements climatiques constituent un défi majeur pour le développement de notre pays en raison de sa vulnérabilité économique et de sa dépendance de ses ressources naturelles. Mon département, à l’image des COP précédentes, entend poursuivre les négociations auprès des partenaires techniques et financiers pour la mobilisation des ressources nécessaires pour le financement des projets, des programmes d’adaptation, de transfert de technologies et surtout faire des plaidoyers auprès des pays développés à honorer leurs engagements à l’objectif convenu de mobiliser 100 milliards USD par an d’ici 2020 ».

Plus loin, le ministre a déploré les conditions dans lesquelles  les Forêts de la Guinée se trouvent actuellement.

«  J’ai vu des forêts qui sont en train de disparaître, si on y prend pas garde, il arrivera des moments où la pluie va tomber 2 mois/12″.

A rappeler, que la délégation guinéenne qui se rendra à la COP24 qui se tient à Pologne sera conduite par le président Alpha Condé.

Elisa Camara

(00224) 654 95 73 22

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter