Clivage au sein du RPG à Kindia: des chefs de quartiers et autres responsables très en colère contre Oyé

Print Friendly, PDF & Email

La récente sortie du ministre d’Etat, ministre de l’environnement des eaux et forêts fait couler beaucoup d’encre et de salive dans la ville de Kindia. Ce lundi, 17 août, plusieurs chefs de quartiers et responsables politiques se sont retrouvés dans la salle de conférence de la Mairie pour analyser les différents propos tenus par le ministre Oyé Guilavogui. Une sortie déplorée par plusieurs intervenants.

C’est dans un climat de colère et de frustration que s’est tenue cette rencontre de plusieurs responsables des 33 quartiers de Kindia. Le président des chefs de quartiers de Kindia Fodé Carreleur Camara, a déversé sa colère en ces termes : ‘’hier, lorsque j’ai écouté le ministre Oyé Guilavogui face à nous chefs de quartiers, en sortant du siège j’ai failli tomber. Peut-être il y a parmi nous des chefs de quartier qui font des papiers pour réclamer de l’argent auprès de ces ministres au nom des quartiers jusqu’à ce que nous soyons humiliés devant tout le monde. Cela a indigné plusieurs personnes. En plus, il a dit de ne plus faire des réunions dans les quartiers, rien ne se fait dans la vie sans un échange préalable et le plus mal, c’est lorsqu’il dit de ne plus parler de l’affaire soussou à Kindia. Personne ne peut dire de ne pas parler l’affaire de malinké à Faranah ou de peulh à Labé. Il y a aujourd’hui les coordinations de toutes les ethnies. Pourquoi à Kindia? Donc c’est pourquoi nous sommes là aujourd’hui pour manifester notre indignation”, fustige-il.

De son côté, le président de la coordination du Rpg arc-en-ciel de la Basse côte n’a pas mâché ses mots à l’égard du patron de l’environnement guinéen. Pour Abdoulaye Pablo Camara, Elhadj Oyé Guilavogui s’est autoproclamé parrain du Rpg arc-en-ciel à Kindia.

Nous sommes là pour déterminer l’attitude du ministre Oyé Guilavogui au siège du RPG arc-en-ciel le samedi dernier qui nous a frustré, qui nous a manqué de respect, qui nous a insulté pour nous dire qu’il ne veut plus entendre l’affaire de soussou à Kindia. Nous sommes nés, ici, nos parents sont nés ici… Comment lui peut nous dire qu’il ne veut plus entendre l’affaire de soussou à Kindia. En outre, ils ont fomenté des papiers pour envoyer à la direction nationale du Rpg arc-en-ciel pour valider, quelle validation? Il s’est autoproclamé parrain du parti à Kindia. Or, nous n’avons entendu aucun décret à cet effet. Qu’est ce qu’il fait qu’il est le parrain? Qu’il arrête cela de nous faire croquer le caillou. Ça c’est diviser Kindia, diviser la Guinée. Un ministre d’État à son état ne doit pas tenir de tel langage”, deplore-t-il.

A quelques mois de la présidentielle prévue le 18 octobre prochain, le Rpg arc-en-ciel Kindia connaît une lutte d’intérêt en son sein. Les militants sont divisés et chacun soutient la position de son parrain.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

Le président des Etats-Unis Donald Trump tente de jeter le doute sur la nationalité américaine de la candidate démocrate à la vice-présidence, Kamala Harris.

“J’ai entendu aujourd’hui que Kamala Harris ne remplirait pas les conditions pour être candidate à la vice-présidence”, a-t-il insinué au cours d’une conférence de presse à la Maison blanche. 

Kamala Harris est la fille d’une mère indienne et d’un père jamaïcain. Elle est surtout née dans la ville d’Oakland, ce qui lui confère automatiquement la nationalité américaine.

Le Parti démocrate a immédiatement réagi, en ne se disant “pas étonné” des insinuations de Donald Trump. “Ce qui nous étonne par contre c’est que cela intervienne si rapidement après sa nomination”, ont ajouté les démocrates sur CNN.

Donald Trump avait déjà contesté pendant des années la nationalité américaine de Barack Obama, soutenant de fausses théories selon lesquelles il serait né au Kenya.

Obama avait fini par rendre public en 2011 son acte de naissance. Un président américain doit en effet être né sur le sol américain.

Belga

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.