Le CNP-Guinée met Sékou Cissé au passé: « on a porté Kaba à la tête de notre organisation, c’est fini »

Print Friendly, PDF & Email

Le Conseil National du Patronat Guinéen (CNP-G) était face à la presse vendredi pour donner des éclaircissements sur le différend qui l’oppose à Sékou Cissé et parler des objectifs du patronat  qui a élu Ansoumane Kaba à sa tête.
A la tête de l’organisation patronale  depuis le congrès du 23 avril dernier, Ansoumane Kaba, président de la société Guiter explique: «  le conflit au départ opposait M. Sékou Cissé à Elhadj Mamadou Sylla, ancien président statuaire. Il s’agissait de constater l’incompatibilité d’Elhadj Mamadou Sylla, député et son statut de président d’une organisation patronale. Pour nous (25 fédérations patronales), M. Sylla n’étant plus président depuis le congrès du 23 avril dernier, cette décision était sans objet tout comme le rétablissement de M. Sékou Cissé comme président par intérim puisqu’un nouveau bureau était élu »
Le président de la confédération du secteur minier d’ajouter: « on ne reviendra plus sur notre décision. On a porté M. Ansoumane Kaba à la tête de notre organisation, on l’a mis, c’est fini ». Vient ensuite le tour des 25 confédérations de réitérer leur soutien au nouveau président Kaba.
Sékou Cissé, ancien président intérimaire de l’organisation patronale entend lui réunir les 25 fédérations de l’organisation le 27 aôut prochain pour une nouvelle élection. C’est ce que n’entend pas la présidente du pôle financier: aucune élection ne sera reprise, nous (25 fédérations) sommes solidaires deM. Kaba qui a été officiellement élu lors du congrès du 23 avril dernier.
Et pour finir, Ansoumane Kaba a exhorté tout le monde à œuvrer pour que les entreprises dans le pays parlent le même langage pour le développement de la Guinée.

Par Sadjo BAH

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.