Connect with us

Societé

CNSS : l’augmentation des pensions de 40% effective

La promesse tenue par le Directeur général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), Malick Sankhon lors d’un  passage du président Alpha Condé à la CNSS qu’est celle d’augmenter les pensions de 40% est désormais chose faite.

En tout cas, c’est ce qui nous a été rapporté ce jeudi  par les pensionnés venus nombreux ce jour pour récupérer leurs pensions dans les locaux de l’institution (CNSS).

Ces pensionnés composés de retraités, de veuves et d’orphelins étaient heureux aujourd’hui de voir que leur pension a augmenté. Selon le chef de service des pensions à la CNSS, Moussa Traoré cette augmentation est bien accueillie par les pensionnés.

« Comme vous pouvez le constater, aujourd’hui, c’est une joie immense qui se passe de tout commentaire. Vous avez constaté vous-mêmes que les pensionnés sont très contents. Cela est dû à quoi ? C’est tout simplement parce que le directeur général de la caisse nationale de  sécurité sociale, Elhadj Malick Sankhon, lors de la visite du président au sein de notre institution, avait pris une promesse, d’augmenter les pensions de 40%. Aujourd’hui la promesse a été tenue… »

Mais ce qu’il faut reconnaitre, a-t-il ajouté, c’est que Elhadj Malick Sankhon, ce n’est pas sa première fois. Les pensions ont été rehaussées ici de 175 000 fg à 440 000 fg pour que chaque pensionné soit au niveau du SMIC. Il y a eu des augmentations de 30% et 15%. Aujourd’hui, on parle de 40%. C’est la raison pour laquelle le directeur général m’a chargé personnellement de passer un message auprès de tous les pensionnés. Que les pensionnés sachent qu’il est là pour eux. Qu’à chaque fois que l’occasion se présentera, il va augmenter les pensions ».

Venu récupéré sa pension, Elhadj Idrissa Soumah n’a pas manqué d’exprimer sa joie en remerciant le Président de la République, Alpha Condé et le Directeur général de la CNSS, Malick Sankhon pour cette initiative prise à l’endroit des pensionnés du pays. Car, dit-il, cette augmentation est un soulagement pour les retraités et leurs familles.

Pour sa part, le syndicat de l’union des retraités de la caisse nationale de sécurité sociale, Mamadou Bailo Barry a indiqué : « Je suis venu ce matin pour voir comment on paie les anciens travailleurs.  Je sers à la caisse ici depuis maintenant 20 ans, comme le président du syndicat. Aujourd’hui, il y a eu une augmentation. Donc, nous sommes très contents. Surtout moi, puisque nous avons beaucoup gêné Elhadj Malick Sankhon pour ces augmentations. Parce que les pensionnés nous insultaient vu que c’est nous qui intervenions entre les pensionnés et les patrons. Aujourd’hui, tout le monde est content de Conakry à Yomou. Avant les gens prenaient 220 000 fg, d’autres même vingt et quelques milles, imaginez-vous pour un père de famille. Mais depuis que Elhadj Malick Sankhon est là, il a augmenté les pensions. En premier lieu, il a augmenté 240 000 fg parce que c’était à 150 000 fg et aujourd’hui, ceux qui prennent les 240 000 fg, ils ont six cent et quelques milles francs guinéens. Ce qui pourra soulager les veuves et les retraités ».

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. CONDÉ ABOU

    12 avril 2019 at 1 h 38 min

    C’est une bonne nouvelle. La forte revalorisation des revenus et du pouvoir d’achat des retraités, via les opérations de transfert en faveur de ceux qui ont cotisé pendant toute leur vie active auprès de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, quoi de mieux en termes de politique sociale équitable et de justice économique ?

    La retraite devrait être partout dans le monde, le meilleur moment de joie et de bonheur pour ceux qui ont consacré toute leur carrière pour construire les bases de l’économie nationale. La CNSS devrait aller plus loin en organisant des évènements et autres festivités, ou en offrant des prix speciaux pour célébrer la retraite des fonctionnaires chaque année. Cela pourrait leur faire du bien, en les rendant moins triste et moins stressé durant le reste de leur vie.

    Qui pourrait oublier le calvaire des retraités au moment du paiement des pensions aux guichets de la CNSS, durant les 3 dernières décennies ?

    C’est très simple. Si le Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale réussit à maintenir le trend actuel vers le haut dans le paiement et la revalorisation des pensions, et à bonne date, il s’agira tout simplement de demander à Son Excellence Mr. le Président de la République de bien vouloir accorder un nouveau mandat de 5 ans au très combatif Directeur Général de la CNSS, Mr. Malick Sankhon qu’il n’est pas besoin de présenter sur cette tribune.

    Une gestion qui fait du résultat, surtout quand elle vient du portefeuille parapublic ou public, que peut-on imaginer de mieux pour son Chief Executive Officer (CEO) ? Le résultat financier et l’impact social sont au-dessus de toute autre considération dans l’activite économique partout dans le monde.

    Félicitations Mr le Directeur Général de la CNSS, Malick Sankhon, et un nouveau mandat de 5 ans certainement ! Pourquoi pas ?

    Un bel exemple et une belle inspiration pour beaucoup d’autres CEO du secteur public et parapublic.

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook