Colère du collectif des avocats de l’UFDG et FNDC: Chérif Bah, Ousmane Gaoual et Cie désormais sans défense

Print Friendly, PDF & Email

Le collectif des avocats de l’UFDG et du FNDC est en colère.  Ce, à cause de ce qu’il qualifie de deux poids deux mesures dans l’affaire de l’emprisonnement des membres du principal parti d’opposition du pays et du Front opposé au troisième mandat.  Par la voix de leur porte-parole, Me Mohamed Traoré,  ces avocats ont décidé de se retirer de cette procédure concernant les détenus politiques.

D’abord les avocats de l’UFDG et du FNDC se disent outrés et indignés face à une instrumentalisation politique de la justice guinéenne.  Me Mohamed Traoré est leur porte-parole : « Nous constatons en réalité une instrumentalisation politique de la justice et une justice à géométrie variable. Lorsqu’il s’agit des opposants et quand des infractions leur sont reprochées, ils sont recherchés,  arrêtés et détenus sans aucune difficulté, jugés et condamnés.  De l’autre côté,  il y a des gens qui sont supposés être partisans du pouvoir qui font des déclarations parfois très graves mais qui bénéficient d’une forme d’impunité », a condamné l’ex-bâtonnier de l’Ordre des avocats de Guinée.  

Justement le deux poids deux mesures,  c’est ce que dénonce le collectif des avocats de la défense de Chérif Bah, Abdoulaye Bah, Étienne Soropogui,  Ousmane Gaoual Diallo et autres, arrêtés et emprisonnés depuis environ 4 mois. Les hommes en robe noire ont donc unanimement décidé de se retirer de la procédure. « Nous avons décidé de se retirer effectivement de toutes ces procédures concernant les opposants politiques.  Parce que nous nous rendons compte de plus en plus que nous servons de caution à une parodie de justice.  C’est ce que nous ne voulons pas accepter », a expliqué Me Traoré.

Cette action des avocats de la défense pourra-t-elle permettre à la justice de se bouger pour enfin situer chaque opposant politique sur son sort? L’avenir nous édifiera.

Yamoussa Camara

657851102

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.