Comité Olympique Sportif Guinéen: le candidat Ben Daouda Nansoko parle des ses projets une fois élu président dudit Comité

Print Friendly, PDF & Email

Le G 2022 qui regroupe 23 fédérations sur 29 et le candidat à la présidence du comité national olympique et sportif guinéen, Ben Daouda Nansoko ont animé ce mardi 17 mai 2022, une conférence de presse dans un réceptif hôtelier de Conakry pour parler de la prochaine Assemblée Générale élective dudit comité, prévue le 11 juin prochain.

L’objectif était d’expliquer aux hommes de médias le choix porté sur le candidat Ben Daouda Nansoko est ses projets une fois élu à la tête du comité.

Prenant la parole, Ben Daouda Nansoko a rappelé que le Comité national olympique est une organisation très structurée et très organisée. Il se dit déterminer à maintenir cette qualité « Nous avons des athlètes que nous devons aider à savoir les formations et les bourses. Nous avons des entraîneurs que nous devons aider. Là aussi, il y a les stages techniques. Former les entraîneurs guinéens en grand nombre et prendre les meilleurs entraîneurs et les envoyer pour des formations. Nous avons le développement du sport. Nous avons des formations sur le plan académique à organiser. Donc, c’est un programme classique qui est là. Et la spécificité, nous avons dans cette équipe, des gens qui peuvent mobiliser des fonds pour nous permettre de faire ce que nous n’avons jamais fait en Guinée, c’est-à-dire le sponsoring », a-t-il déclaré.

Poursuivant, Ben Daouda Nansoko dira que si des personnalités haut de gamme se sont réunies et ont tenu à ce qu’il soit candidat, il faut le faire savoir « Mes sincères remerciements commencent par ça. Je remercie les membres statutaires qui nous accompagnent aujourd’hui et grâce auxquels, cette victoire ne peut pas trébucher. Elle est déjà là pour cette équipe ».

Le Directeur de Campagne du candidat du G 2022, a, à sa prise de parole réitéré une nouvelle fois les motivations du groupe pour le choix porté sur le candidat idéal parmi les 23 fédérations « Je pense bien qu’Elhadj Ben Daouda Nassoko c’est l’expérience au service des sports. Il a plus d’expérience au sein du Comité Olympique et Sportif Guinéen et tous les prétendants à ce poste. Donc, le choix est à l’unanimité par les 2/3 des membres des fédérations sportives. Sur 29 fédérations allant aux élections, 23 fédérations ont porté leurs choix sur sa personne. Je me dis bien que le choix qu’on a eu à faire est un choix mérité. Pour le moment, nous allons continuer à travailler. Bien que c’est lui qui est à la tête de ce groupe mais on doit travailler de façon collégiale avec les membres des fédérations sportives » Dira Mamadouba Paye Camara.

Par ailleurs, le Directeur de Campagne de penser que le Comité Olympique et Sportif Guinéen a un grand rôle à jouer, et ces différents rôles tournent autour des points suivants : « Il faut fédérer les fédérations, il faut aider les fédérations à s’auto-financer, à être actives, à avoir un lieu où elles peuvent se regrouper à tout moment. Nous avons à court terme des projets qui peuvent amener toutes les fédérations sportives d’être en activité. Et à long terme, il faut mettre une maison des fédérations sportives où une fédération n’a pas à se promener dans les salles et avoir le cachet et la signature du président mais qu’il y ait un bureau où ils peuvent se retrouver et décider quelque chose sur l’avenir sportif de leur discipline. On a un projet sur 4 ans qui va aider le sport Guinéen à retrouver sa place », conclu-t-il

Mamadou Yaya Barry
622 26 67 08

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.