Comme Françoise Giroud, je dis à Antonio Souaré qu’« un Président n’a pas d’amis» [Par Ousmane Kandé]

Print Friendly, PDF & Email

Alpha Condé vs Antonio Souaré : ce n’est évidemment pas ce que j’entrevois : un combat de gladiateurs dans l’arène comme le Colisée à Rome. Non, pas du tout ! Ce serait plutôt le pot de terre contre le pot de fer ! Mais à regarder de plus près sous un prisme dépourvu de toute appétence, on voit une maxime se dégager : « Un président n’a pas d’amis. » Et la journaliste, écrivaine et femme politique française Françoise Giroud n’avait pas tort. 
Jour après jour, nous en apprenons davantage sur les mille et une facettes du pouvoir. « Mais au fond, il n’y a pas d’amis, il n’y a que des complices. Et quand la complicité cesse, l’amitié s’évanouit. », disait Pierre Reverdy. 
Pourtant la complicité allait bien entre les deux hommes avant ce vraisemblable désamour. Nos souvenirs sont encore présents : le 25 février 2017, Alpha Condé lançait tambour battant Guinea Airlines, une compagnie parapublique censée desservir les grandes villes du pays : Mamou, Kankan, Labé, Faranah, N’Zérékoré entre autres et des capitales ouest-africaines. Cette compagnie avait vu le jour grâce au partenariat entre le Groupe Business Marketing (GBM) de Mamadou Antonio Souaré et le groupe Regourd aviation, basé en France. Une initiative finalement abandonnée pour multiples raisons dont apprend-t-on des contentieux entre les principaux actionnaires. Ce fut un projet mort-né car le ver était dans le fruit ! Seuls les idiots en croyaient d’ailleurs ! 
Soudain les choses commencent a viré au cauchemar ! Alors que sa candidature avait été retenue par la Commission Électorale de la Fédération Guinéenne de Football (FGF), Mamadou Antonio Souaré, candidat à sa propre succession pour la présidence de ladite instance avait pris tout le monde de court en avril dernier en se retirant de la course. Une décision qu’il aurait prise au terme d’une rencontre avec le président Alpha Condé et après une visioconférence avec Fatma Samoura, secrétaire générale de la FIFA. Il paraît que selon les textes guinéens, le retrait de la candidature d’Antonio a sauvé notre football. La Guinée aurait été sanctionnée dans le cas contraire. 
Un autre fait avant-coureur survenu le 9 mai dernier, le domicile d’Antonio Soauré est l’objet d’une descente musclée d’un commando de gendarmes pour « voir s’il n’y a pas d’hommes en tenue (garde du corps gendarmes Ndlr) pour leur dire de rentrer dans les casernes », racontait l’intéressé à des médias. 
Et puis le coup de massue ! Après plus de 20 ans de gestion, le contrat de concession de Guinée Games n’est pas  renouvelé par la Loterie nationale de Guinée (LONAGUI) le 21 juin 2021, prétextant entre autres le non-respect des clauses contractuelles. C’est finalement après deux décennies de gestion que la LONAGUI se réveille de son sommeil pour réaliser que Guinée Games foule au pied les clauses du contrat ? Y a-t-il anguille sous roche ? Même si d’aucuns me rétorqueront que cette vision des choses n’est qu’un étalage de conjectures. J’aimerais bien avoir une autre explication possible à cette succession de faits de mauvaises augures. 
C’est un euphémisme de dire qu’Alpha Condé est passé maître dans l’usage des leviers dont il dispose pour rafraîchir souvent la mémoire de ceux qui oublient qu’il est l’unique et incontesté capitaine à bord du bateau. Et Dr Ousmane Kaba (Fondateur de l’université Kofi Anann Ndlr) le Maninka-Mori de Kankan l’a appris à ses dépens avec l’arrêt de l’orientation des étudiants par l’Etat dans les universités privées. Une mesure qui a conduit à la fermeture de plusieurs établissements privés d’enseignement supérieur. 
Personne ne s’en pressera de dire que le torchon brûle entre le locataire de Sékoutouréya et le richissime homme d’affaires Antonio Souaré mais il semble y avoir un refroidissement des liens d’amitié, si c’en était une. Il y a de ces évidences qu’il faut savoir manier avec moult délicatesse, à travers toutes sortes d’astucieuses périphrases. Je vous le concède ! Et je comprends le black-out ! Mais « Qui tombe n’a pas d’amis. Trébuchez seulement et regardez! ».
Ousmane KANDÉ

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.