Communales 2018 : un groupe de jeunes opposants vite maîtrisés après avoir pris d’assaut la CEPI de Kankan

Print Friendly, PDF & Email

Un groupe de jeunes de l’opposition a pris d’assaut mardi dans la soirée le siège de la Commission Électorale Préfectorale Indépendante (CEPI) de Kankan, chef-lieu de la Haute Guinée. Ces jeunes sont composés essentiellement des militants de 8 des 9 listes en compétition pour la mairie de Kankan.

Selon certaines sources contactées sur place par Mediaguinee, ces jeunes militants de l’opposition exigeraient l’annulation de tous bulletins de vote qu’ils qualifient de fictifs et demanderaient par la suite beaucoup plus de transparence dans la centralisation des différents procès-verbaux issus des élections communales et communautaires du 4 février dernier.

Ces jeunes en colère ont pu être maîtrisés grâce aux forces spéciales chargées de la sécurisation du processus électoral qui surveillent les différents locaux de la CEPI de Kankan. Nous y reviendrons.

Alpha Oumar Koïta, correspondant à Kankan

+224 622160720

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.