Communales à Kankan : la coalition PADES rejette les résultats

Print Friendly, PDF & Email

Quelques heures seulement après la publication des résultats provisoires des élections communales par la CEPI de Kankan accordant la majorité des sièges au RPG Arc-en-ciel face à ses adversaires. Des voix commencent à se lever pour rejeter ces résultats. C’est le cas du président de la coalition PADES qui dans une déclaration datant du mercredi 7 février dans la soirée a contesté ces résultats avant d’ajouter que le parti qu’il dirige ne les reconnait pas.

Intégralité déclaration…

« Vu, premièrement les votes massifs et multiples sur la base des milliers de cartes d’électeurs non distribuées par les chefs de quartiers, des milliers de procurations délivrées par les C.E.S.P.I et les C.E.P.I , de l’existence prouvées des bureaux de votes fictifs; deuxièmement, l’exclusion forcée des représentants des partis politiques dans les bureaux de centralisation, dans plusieurs circonscriptions électorales à travers le pays, ce qui constitue une violation flagrante de la loi; troisièmement, l’implication et l’intimidation des autorités territoriales préfets et sous les sous-préfets et les cadres de l’Etat supposés être neutres, quatrièmement, les proclamations tardives des résultats provisoires permettant des falsifications abusives des P.V non signés d’ailleurs pour la plupart, ce qui a entraîné souvent des votes enregistrés supérieurs au nombre d’inscrits sur les listes électorales, ces cinq (5) points ont entraîné des altérations substantielles des résultats, c’est pourquoi la coalition PADES par ma voix rejette les résultats de cette élection et ne les reconnait pas ».

Alpha Oumar Koïta, correspondant à Kankan

(+224) 6226160720

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.