Connect with us

Politique

Conakry : 1200 observateurs locaux de la gouvernance et de la redevabilité prêtent serment 

Réunis sous la coupole du conseil national des organisations de la société civile guinéenne (CNOSCG), 1200 observateurs locaux de la gouvernance et de la redevabilité ont prêté serment ce samedi 11 mai à l’université général Lansana Conté de Sonfonia. Ces observateurs sont venus de l’ensemble des 138 quartiers de Conakry et observeront l’action publique pour rendre compte à leur structure centrale qu’est le CNOSCG.

Pour Dansa Kourouma, président du CNOSCG, plus les observatoires sont capables de veiller à ce que l’action publique soit conduite selon ses critères, plus l’action publique est susceptible d’être efficiente et efficace.

« L’observatoire citoyen de la gouvernance locale et de la redevabilité est une organisation non étatique, indépendante, de la bonne gouvernance en Guinée. La bonne gouvernance, nous la percevons comme la copie de l’action publique sur la base de la transparence, comme l’intégrité et la redevabilité. Plus les observatoires sont capables de veiller à ce que l’action publique soit conduite selon ses critères, plus l’action publique est susceptible d’être efficience et efficace. C’est pourquoi au lendemain des élections communales du 4 février 2018, nous avons rêvé de voir dans les quartiers de Conakry et dans les quarante communes de convergences de notre pays, des citoyens engagés et volontaires qui puissent se mettre à la disposition de leurs communautés pour veiller à la crédibilité et à l’efficacité de l’action publique globale », a expliqué Dansa Kourouma.

Cet événement a réuni plusieurs acteurs sociaux, des leaders religieux et des représentants de quelques maires mais aussi des autorités de l’université général Lansana Conté.

Présent à cette cérémonie, le représentant du Fonds des nations unies pour l’enfance (UNICEF) qui est un des partenaires techniques et financiers pour la mise en place de ces observatoires, a rappelé toute l’importance du lancement de ces observatoires.

« Le fait de lancer un observatoire au sein de l’université, ce temple du savoir, est un appel pour que notre gouvernance, pour que les actions publiques soient des actions de qualité au service de nos populations », a dit Guy Yogo.

À signaler que ces observateurs locaux ont pour mandat d’animer des espaces citoyens sur des questions de de développement et de gouvernance, la sensibilisation des citoyens et des autorités locales, la collecte d’informations sur la gouvernance et du développement à la base.

Thierno Sadou Diallo 

+224 626 65 65 39

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook