Conakry, 15è ville la plus chère d’Afrique, devant Bamako, Nairobi, Ouaga, Addis-Abeba, Le Caire et Rabat

Print Friendly, PDF & Email

La capitale Conakry est pauvre, petite mais très chère. Le cabinet Mercer dans son classement 2019 sur le coût de la vie a placé la capitale guinéenne quinzième ville la plus chère d’Afrique et la 88è dans le monde pour les expatriés.

A en croire Jeune Afrique qui a publié les notes, 41 métropoles africaines figurent au classement.

Si en 2018, la Guinée occupait le même rang (15è) en Afrique, dans le monde elle était à la 106è place (soit un bond de 8 places).

Cette cherté de vie à Conakry se remarque dans les logements (parfois payés en devises étrangères) et la restauration. Les restaurants au centre-ville à Kaloum et dans les quartiers chics de la capitale coûtent les yeux de la tête, les hôtels, idem.

La société civile, préoccupée par ce désordre économique, a longtemps dénoncé le silence des députés et interpellé l’Exécutif qui n’ont encore rien proposé pour réguler le marché des logements, un domaine où les prix sont fixés à la tête du client.

 

 

 

Noumoukè S.

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.