Conakry : à la découverte des magnifiques plages de sable fin de Tayaaki et Bénarès (reportage) - Mediaguinee.org
Connect with us

Societé

Conakry : à la découverte des magnifiques plages de sable fin de Tayaaki et Bénarès (reportage)

Le petit village touristique de Tayaaki, situé à quelques kilomètres du quartier urbain de Kobaya, dans la haute banlieue de Conakry regorge de nos jours l’une des plus splendides plages du pays. Mediaguinee.com, votre site préféré vous amène à la découverte des merveilles de Tayaaki dans Ratoma et Benares dans Matoto. L’Office national du Tourisme (ONT), à sa tête Laye Junior Condé compte les préserver… Regardez !!!

Mohamed Cissé, de retour de Tayaaki et Bénarès

+224 623338357

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
2 Commentaires

2 Comments

  1. condabou

    24 février 2019 at 19 h 29 min

    Médiaguinée, votre papier devrait donner une belle inspiration pour les hauts responsables du développement de l’industrie touristique en Guinée.

    La Guinée devrait oser afficher de très grandes ambitions dans cette industrie, grâce à ses immenses potentialités bien connues de tout le monde depuis des lustres, et surtout à un changement de sa stratégie actuelle pour trouver les capitaux étrangers dont son industrie touristique a cruellement besoin en ce moment.

    Je me permets de vous en féliciter, pour la simple raison que la Guinée pourrait bien se doter de toutes les capacités techniques et de l’ingénierie financière nécessaire pour faire de son tourisme, un vrai pôle de développement à l’instar de son secteur minier. Pour cela, le pays devrait se remettre en question, pour aller beaucoup plus vite.

    Votre papier montre aussi, à quel point la Guinée, si elle changeait de stratégie, en s’en donnant les grands moyens, a d’excellentes potentialités pour faire du fric et franchement beaucoup d’argent fou, pour créer énormément d’emplois dans son secteur touristique, à l’instar du Maroc, de la Tunisie, de la Côte D’Ivoire et du Sénégal.

    Dans cette perspective, sur quoi, le Département Guinéen du Tourisme et de l’hôtellerie devrait-il travailler dur, dès maintenant pour booster ce secteur stratégique qui manque encore de capitaux d’investissements pour faire de la Guinée, une grande destination touristique ?

    L’exemple de la Côte D’Ivoire devrait bien inspirer la Guinée, en termes de plan stratégique à mettre en oeuvre, d’appui technique de la part d’un ou de deux Cabinets internationaux de référence, et de sécurisation des investissements et du climat des affaires dans le pays.

    Voici comment dans son édition du 22 Février dernier, Jeune Afrique a résumé le plan stratégique de la Côte D’Ivoire en matière de développement de son tourisme pour les 6 prochaines années : 2019-2025.

    Le Gouvernement Ivoirien a annoncé cette semaine un investissement de 3.200 milliards de francs CFA (environ 5,5 milliards de Dollars US) d’ici à 2025 dans le secteur touristique, un effort visant à hisser le pays dans le top 5 des destinations du continent.
    Le Ministre Ivoirien du Tourisme Siandou Fofana a signé le 19 Février dernier, un MOU (Mémorandum d’entente) avec le Président du Fonds d’investissement Sud-Africain Investment Fund Africa (IFA), visant à investir 3.200 milliards de francs CFA (environ 5,5 milliards de Dollars US) d’ici à 2025. La majorité sera mobilisée par l’État ivoirien avec le concours technique de la Banque Attijariwafa du Maroc, a annoncé le Ministre.
    Cet investissement répond aux objectifs de la stratégie du Gouvernement lancée en 2018 pour relancer le tourisme. Ce plan stratégique « Sublime Côte d’Ivoire » devrait permettre de « créer 650.000 emplois qualifiés » d’ici à 2025, selon l’annonce officielle.

    JUSQU’À 5 MILLIONS DE TOURISTES ATTENDUS D’ICI 2025

    L’État Ivoirien espère faire de l’industrie touristique et hôtelière le troisième pôle de développement du pays. Il entend s’appuyer sur la forte croissance déjà enregistrée par le secteur, qui a contribué au PIB à hauteur de 7,5 % en 2016, avec une progression moyenne de 5,4 % attendue chaque année jusqu’en 2026.

    Selon le rapport d’accueil publié en 2018 par Jumia Travel, il y a eu 3,475 millions de visiteurs qui ont été enregistrés en Côte d’Ivoire en 2017, soit 12,7 % de plus qu’en 2016, où plus de 3 millions de voyageurs avaient été répertoriés. Le Ministère en attend de 4,2 à 5 millions avant la fin de son plan stratégique.
    « Il s’agit également pour la Côte d’Ivoire de se positionner en tant que co-leader du tourisme d’affaires », a déclaré le jeudi 21 février le ministre Siandou Fofana. Le pays est aujourd’hui troisième derrière le Nigeria et le Maroc.

    DEUX FONDS POUR PORTER LES INVESTISSEMENTS DANS LE TOURISME A 3.000 MILLIARDS DE FRANCS CFA (5,2 MILLIARDS DE DOLLARS ENVIRON)

    Dans la foulée de ce renouveau, Siandou Fofana, le Ministre du Tourisme, a lancé la création de deux Fonds qui seront opérationnels dans le courant de l’année. Le premier Fonds, doté de 500 milliards de FCFA, (environ 864 millions de Dollars US) sera abondé par des privés. Il aura pour mission de mutualiser les efforts des différents acteurs du secteur pour la réalisation d’infrastructures touristiques d’envergure.

    Le second instrument de développement du tourisme sera un fonds souverain d’environ 2.500 milliards de FCFA (environ 4,3 milliards de Dollars US) sur la période 2017-2025, qui fonctionnera comme une garantie des prêts ou emprunts destinés aux grands projets touristiques.

    « Ce Fonds Souverain sera alimenté par les ressources provenant de la vente du foncier destiné aux projets touristiques, dont une partie sera utilisée pour les travaux d’aménagements et de viabilisation d’espaces touristiques », a confié le Ministre Siandou Fofana. Il permettra aussi de rénover les infrastructures vétustes et financera la modernisation de certaines voies d’accès à des sites de classe internationale.

    Le Gouvernement a recruté le Cabinet McKinsey pour la stratégie globale du développement touristique baptisé « Ivoire Tourisme », tandis que la banque d’investissement du groupe bancaire Marocain Attijari travaillera sur la structuration des deux Fonds.

    Merci pour la courtoisie de Médiaguinée et bonne soirée chez vous.

  2. CONDÉ ABOU

    24 février 2019 at 19 h 35 min

    OOPS: Merci pour la comprehension et de bien vouloir noter CONDÉ ABOU, et non CONDABU sur ce post.

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter

Vidéo2 semaines environ

Hadja Andrée Touré : ‘’Mohamed n’a rien fait ! Cette fille dont on dit qu’il l’a prise comme esclave, c’est une cousine à sa femme’’ (vidéo)

Divers2 semaines environ

Vidéo. Bientôt 9 ans, Amadou Tall était assassiné au siège du RPG ARC-EN-CIEL : son frère Mory rappelle au chef de l’État ses promesses à la famille…

Divers1 mois environ

[En direct] Centre islamique de Donka : présentation de Adama Sanoh, 11 ans, vainqueur du concours international de lecture du saint Coran au Koweït

Divers1 mois environ

Alpha Condé : ‘’s’il y a une nouvelle Constitution, il n’y a pas de troisième mandat…’’

Divers1 mois environ

En direct- Tirage au sort pour la phase finale de la CAN 2019

Divers2 mois environ

Voici pourquoi l’UFDG va continuer de siéger à l’Assemblée nationale

Divers2 mois environ

[En direct] Professeur Babou Niang, chef suprême de la magie africaine : ‘’Gbessia est le quartier qui a le plus de sorciers à Conakry’’

Vidéo2 mois environ

Jacinda Ardern, Première ministre : ‘’les migrants ont choisi de faire de la Nouvelle-Zélande leur maison et c’est leur maison. Ils sont des nôtres’’

Divers2 mois environ

Cellou Dalein invite l’armée à s’inspirer de l’Algérie ‘’le jour où le peuple de Guinée se lèvera pour dire NON à la modification de la Constitution’’

International3 mois environ

Voici comment le Boeing 737 d’Ethiopian Airlines a crashé avec 157 personnes à bord