Connect with us

Societé

Conakry : des auxiliaires de justice à l’école des banques

Published

on

L’association professionnelle des banques et établissements de crédit en Guinée (APB) et le tribunal de commerce de Conakry ont organisé ce vendredi, 20 septembre un séminaire de formation du corps judiciaire pour l’outiller sur les techniques des opérations bancaires.

Cette formation qui se déroule à Conakry a connu la présence de plusieurs acteurs du monde bancaire et judiciaire en République de Guinée. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le ministre de la Justice garde des Sceaux par intérim qui, dans son discours, a expliqué la nécessité d’organiser un tel séminaire. Pour lui, la rencontre vise à mettre niveau, dans l’interprétation de la loi, les banquiers et les auxiliaires de la justice.

« Ce séminaire est à saluer parce que le monde judiciaire et le monde bancaire sont appelés à vivre ensemble et de façon inséparable. Il arrive souvent qu’ils ne s’entendent pas sur le sens des termes de la loi alors que les uns et les autres appliquent les mêmes lois. Donc un tel séminaire est nécessaire pour mettre à niveau les uns et les autres sur le sens qu’on donne à telle disposition de la loi dans le monde bancaire et judiciaire. Les huissiers sont également souvent en conflit avec les banquiers, parce que lors de l’exécution de certaines décisions, on trouve que la banque est passée par la Cour suprême, l’huissier n’étant pas au courant de la décision de la Cour suprême, va se sentir frustré. Donc ce séminaire va mettre en face les acteurs des secteurs parce qu’ils sont condamnés à vivre ensemble », a dit Mamadou Lamine Fofana, ministre de la Justice.

Pour sa part, le président de l’association professionnelle des établissements crédit de Guinée (APB), un des organisateurs dudit séminaire, le monde bancaire et le monde judiciaire devraient travailler en synergie pour assurer une sécurité judiciaire des transactions commerciales

« Le monde bancaire et le monde judiciaire devraient travailler en synergie pour assurer une sécurité judiciaire des transactions commerciales. Parce que quand on parle des transactions commerciales, on parle de financement et quand on parle de financement, on parle des banques et crédit. Lorsqu’on finance, on a besoin que les différents acteurs soient en sécurité. Donc l’objectif de ce séminaire est de permettre au monde judiciaire et bancaire de pouvoir se retrouver pour échanger et partager leur expérience. Aujourd’hui, ce sont les banquiers qui vont donner une couche de connaissance au monde judiciaire afin de les aider à mieux prendre de bonnes décisions, de décision équitables et justes », a dit Guy Laurent Fondjo.

Lors de cette formation, le personnel judiciaire sera outillé sur les techniques des opérations bancaires,ceci pour lui permettre de maîtriser les situations économiques afin qu’il puisse trancher en cas de contentieux.

Thierno Sadou Diallo

+224 626 65 65 39

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook