Conakry : la diversité pour le développement durable débattue par une association de jeunes

Print Friendly, PDF & Email

L’association des jeunes pour le leadership, la diversité et le développement durable a organisé ce mercredi, 26 février 2020, une conférence à Conakry. Placée sous le thème ‘’leadership, diversité et développement durable’’, cette conférence a été animée par le Dr Oumar Diallo qui, dans son intervention, a tenu à expliquer la place qu’occupe la diversité et du rôle qu’elle peut jouer dans le développement de la Guinée.

Pour lui, la diversité ethnique doit être une opportunité pour le développement de la Guinée mais au regard de ce qui se passe, cette diversité est devenue une source de division. « La diversité n’est pas une efficacité, mais c’est une opportunité. La Guinée est un pays auquel Dieu a donné tout. Les ressources naturelles, humaines et environnementales. Ce qui se passe en Guinée aujourd’hui, au lieu d’utiliser la diversité des ethnies pour le développement de la Guinée, on l’utilise pour des fins politiques. Donc, la diversité doit normalement être une opportunité de développement durable, elle devrait être considérée comme une source de diviser pour régner », a expliqué le conférencier.

Sur le leadership, le conférencier plaide pour la réhabilitation du premier président guinéen qui, selon lui, a joué un rôle de pionnier dans l’édification de la nation guinéenne. « Il faut réhabiliter Sékou Touré, il avait des mérites, il n’a pas fait seulement de mal à la Guinée, il a fait aussi du bien. J’ai lu un document aux États-Unis, où le passeport guinéen est classé deuxième en Afrique après celui de l’Afrique du sud. Ça, c’est grâce aux relations de Sékou Touré. Donc, il faut le réhabiliter tout en reconnaissant ses compagnons de lutter », ajout-il.

Par ailleurs, le Dr Oumar Diallo appelle à une entente entre les fils de la Guinée tout en appelant les leaders politiques à faire en sorte que les Guinéens soient réconciliés.

‘’Nous avons été la référence pour l’indépendance de beaucoup de pays africains, mais pourquoi on n’évolue pas ? C’est parce qu’on pas utilisé notre diversité à bon échéant ? Il faut donc que les leaders nous réconcilient entre nous. Le peuhl ne peut pas chasser le malinké en Guinée et le malinké ne peut pas chasser le peuhl. Notre seul avantage, c’est qu’on s’unisse qu’on se pardonne, ceux qui sont morts, on doit faire en sorte que personne d’autre ne meurt à cause de ça’’, a-t-il dit.

Thierno Sadou Diallo

+224 662 76 75 74

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.