Connect with us

Societé

Conakry: l’association des journalistes pour la promotion du Droit lance ses activités

Published

on

Il existe désormais en Guinée une association des journalistes pour la promotion du Droit (AJPD). Cette jeune association a fait le lancement de ses activités ce samedi 10 décembre dernier dans les locaux de la maison de la presse sise au quartier coléah dans la commune de Matam.

Devant des invités venus pour la circonstance, le président de la dite association, Almamy Kalla Conté a déclaré qu’en Guinée, la justice reste très mal perçue par une majorité écrasante des guinéens.

‘’Dans les débats, dans les rues, dans les cours et tribunaux, les propos qui reviennent le plus souvent sur toutes les lèvres sont entre autres, la justice guinéenne est corrompue, il faut être riche pour avoir raison chez le juge. Ou encore, un arrangement à l’amiable est meilleur qu’un procès’’, dira-t-il, avant de poursuivre:

‘’Ces propos cités plus haut et bien d’autres montrent à quel point la juste est vidée de son essence par des stéréotypes qui lui colle désormais à la peau. Ce qui n’honore guère notre. Ces dernières années, il est vrai que l’Etat a posé des actes pour qualifier cette justice et faire en sorte que le citoyen lambda s’y retrouve. Toutes les institutions républicaines ont été mises sur pied dont les dernières nées ont pour nom: la cour constitutionnelle, la cour des comptes pour ne citer que celles-là…’’

C’est pour inverser cette tendance nous l’espérons, dit-il, qu’un groupe un groupe de journalistes s’est constitué pour apporter sa pierre angulaire à l’édification de la nation guinéenne toute entière à travers la promotion du droit et de l’Etat de droit.

‘’Pour lier l’acte à la parole, nous, journalistes désireux de participer activement à la consolidation d’un Etat de droit démocratique et de la bonne gouvernance en Guinée mettons en place l’Association des journalistes pour la promotion du Droit (AJPD)’’, précise-t-il.

Pour atteindre nos objectifs, dira-t-il, ‘’nous allons approcher les femmes et hommes de droit afin de créer un cadre de concertations et d’échanges entre les professionnels de medias en vue d’assurer un traitement professionnel de l’actualité juridique et judiciaire pour une meilleure connaissance des textes de lois, de l’appareil judiciaire et la consolidation d’un véritable Etat de droit en Guinée. La promotion des lois et de bonnes pratiques citoyennes, le renforcement  des capacités des journalistes sur les questions de Droit et de citoyenneté, promouvoir une  meilleure implication des journalistes dans la vulgarisation des textes juridiques (…).’’

En sa qualité d’invité, Me Pierre Lamah a apprécié à sa juste valeur la création de cette association par des professionnels de medias en Guinée. Selon lui, cette association mérite d’être soutenue par le pouvoir et les institutions évoluant dans le domaine de la justice et des droits de l’homme.

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *