Conakry : le ministre Bantama Sow lance une formation sur la fabrication de matériels sportifs

Print Friendly, PDF & Email

Organisée par le Ministère en charge des Sports à travers le fond d’aide au développement des sports (FADES) en collaboration avec la conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la francophonie (CONFEJES), une formation en techniques de fabrication de matériels sportifs a démarré ce lundi, 21 juin 2021 à Conakry.

C’est le ministre d’Etat en charge des Sports, Sanoussy Bantama Sow qui a donné le coup d’envoi de cette formation en présence de plusieurs de ses cadres techniques dont Fodéba Isto Keira.

Cet atelier qui va s’étendre sur 6 jours (21 au 26 juin), va permettre aux participants au nombre de 25 d’apprendre plusieurs modules, les techniques de confection de matériels sportifs, notamment, des ballons, maillots et filets qui seront dispensées par des experts. Des connaissances qu’ils vont vulgariser dès après la période de formation auprès d’autres jeunes.



Dans son intervention de circonstance, le Directeur général du FADES, Sékou Ping-Pong Condé a remercié les partenaires et les participants avant d’indiquer que ladite « session de formation répond aux préoccupations majeures du gouvernement et du professeur Alpha Condé, président de la République, chef de l’Etat, relative à l’autonomisation des jeunes, à leur insertion à travers la création de l’emploi des jeunes, pour la cas présent, dans le secteur du sport qui est devenu un potentiel créateur de richesse et d’emplois. A travers cette initiative, nous ambitionnons de créer à court terme, des groupements d’intérêt économique (GIE) dans chacune de nos capitales administratives pour la fabrication de matériels sportifs. Ainsi, nous entendons établir un partenariat fructueux et fécond avec les bénéficiaires de la présente formation pour créer, entretenir et développer des centres pilotes de fabrication de matériels sportifs dans les régions de Conakry, Kindia, Boké, Mamou, Labé, Kankan, Faranah et N’Zérékoré. A terme, notre pays sera doté de suffisamment de fabrique de matériels sportifs. Ce qui diminuera également l’importation de ces produits qui reviennent très chères à l’Etat en matière de devise », a-t-il mentionné.

De son côté, la représentante de la CONFEJES, Fatoumata Sylla s’est réjouie de la tenue de cette formation, avant de rassurer que l’accompagnement de sa structure ‘’CONFEGES’’ en faveur de la Guinée ne fera pas défaut.

« La question de la promotion de la paix à travers les activités de jeunesse et de sport apparaît de plus en plus comme un sujet d’actualité. La CONFEJES qui déroule cette action depuis plusieurs années, avec l’appui de ses partenaires, a initiée des actions de proximité, conduite sur le terrain avec des moyens adaptés dans une approche partenariale qui permettront de rendre durables les résultats de ce programme (…) Pour la programmation 2019 à 2022, la CONFEJES envisage de contribuer à l’insertion sociale des jeunes issus des milieux défavorisés. Ces activités regroupent la promotion du sport de masse et l’insertion professionnelle des jeunes », dira-t-elle.



Prenant la parole, le ministre d’Etat, Bantama Sow a exprimé sa gratitude à l’endroit de la CONFEJES pour son appui au sport guinéen et le FADES pour avoir initié cette session. « Cette session de formation est particulièrement pertinente pour vous et pour l’ensemble des acteurs sportifs guinéens. Au  sortir de cette session de formation, vous serez suffisamment outillés pour non seulement aider à combler le déficit en matière d’équipements sportifs, mais surtout vulgariser les connaissances acquises pour que les différentes fédérations sportives puissent bénéficier de matériels et d’équipements sportifs de qualité, conformes aux normes en vigueur made in Guinea. »

Youssouf Keita

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.