Conakry: le parti Réveille-Toi Guinée organise une session de formation pour des jeunes

Print Friendly, PDF & Email

Soucieux d’inverser la tendance dans le débat politique en Guinée, le Parti Réveille-Toi Guinée (RTG) a initié depuis plus d’un mois, une session de formation sur le renforcement des capacités pour la nouvelle génération politique, sur des thématiques variées et diversifiées. Ce samedi 28 mai 2021, des dizaines de jeunes [filles et garçons ] ont poursuivi la formation à la maison des jeunes de Ratoma, sise au quartier Taouyah.

Près d’une semaine, ces jeunes venus de toutes les communes de la capitale Conakry ont été outillés sur 12 thématiques dont entre-autres « le guide des partis politiques, le leader, le leadership et le manager, la gestion et la prévention des conflits, la procédure parlementaire et les institutions de la République de Guinée »

Aboubacar Mansaré, le président du parti Réveil Toi Guinée (RTG), initiateur du projet a dans sa communication rappelé que ladite formation a commencé depuis le 24 avril dernier et son objectif fondamental est de conscientiser la jeunesse guinéenne par rapport à la politique : « Vous savez, la politique est très mal conçue chez nous. Certaines personnes pensent que nous devons faire la politique pour gagner de l’argent ou bien notre frère d’une même ethnie ou d’une même région est dans la politique. Vous savez, toutes ces thématiques rentrent dans le cadre de la construction d’une jeunesse forte et la Guinée a besoin d’une jeunesse forte et consciente. Comme nous le disons souvent, la vie d’une nation dépend de sa jeunesse surtout chez nous, cette jeunesse représente 75% de la population guinéenne. Pour nous, si elle est bien outillée, la Guinée pourra aspirer à son développement économique, social et politique…Au lieu qu’on applique ce qu’on appelle promesse politique, nous, nous voulons appliquer ce qu’on appelle projet politique », a-t-il précisé

Poursuivant, Dr Ibrahima Diallo, directeur des affaires juridiques de l’ANEM, formateur du jour, est revenu sur la spécificité du thème et son implication après la fin du module « En tant que citoyen et juriste, c’était mon devoir de venir auprès de la jeunesse pour apporter ma modeste contribution sur la compréhension des différentes institutions de la République. C’est très important pour chacun de nous de comprendre nos institutions, leur fonctionnement, leurs rôles et l’importance de l’implication de la jeunesse dans le processus de construction de cette nation guinéenne, du développement économique et de la paix en Guinée. J’exprime toute ma disponibilité d’intervenir auprès de la jeunesse parce que c’est là-bas que se joue l’avenir de notre pays », a-t-il expliqué.

Aly Conté, professeur de Biologie-Géologie qui a participé aux débats a pour sa part rassuré de la restitution des connaissances acquises au près des siens « Nous avons appris beaucoup de choses qui était jusque-là méconnu par beaucoup de guinéens, à savoir: la mise en place des institutions et leurs rôles. Nous sommes engagés à poursuivre ces genres de formation et nous, nous comptons après ici de faire la restitution dans les différents quartiers », a promis Aly Conté.

À en croire Aboubacar Mansaré, dans les semaines ou mois à venir, cette cession de formation va s’étendre chez les universitaires avec lesquels il y aura des débats francs sur l’ethnocentrisme, le népotisme, le clientélisme et le régionalisme, entre-autres.

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.