Connect with us

Culture

Conakry : le président Alpha Condé lance la 16ème édition du festival national des arts et de la culture

Published

on

Le Président de la République, Pr Alpha Condé accompagné par quelques membres du gouvernement a procédé ce lundi 27 novembre 2017, au lancement officiel de la 16ème édition du festival national des arts et de la culture (FENAC). C’était dans les locaux du palais du peuple en présence de plusieurs invités.

Axée sous le thème de la ‘’Consolidation de la paix et de la cohésion sociale’’, cette édition s’étendra sur quatre jours et regroupe environs 480 artistes en provenance des  préfectures et des régions qui vont animer la capitale Conakry avec au programme plus de 20 représentations dans différentes disciplines artistiques notamment  » Ballet,  percussion, théâtre, humour, musique moderne etc…

Selon  le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, Sanoussy  Bantama Sow, le FENAC, c’est un cadre de rencontre entre les artistes. ‘’Le FENAC procède de la production et de la diffusion du patrimoine artistique guinéen dans toute sa diversité. C’est un cadre de rencontre entre les artistes, leurs œuvres et le reste de la population. C’est aussi et surtout le cadre idéal d’appropriation par la jeunesse de nos valeurs identitaires communes, le fondement de toute nation’’, précise-t-il.

Par ailleurs, le ministre Bantama Sow reste convaincu qu’au cours de ces journées, les artistes feront leur preuve de créativité et d’imagination pour conférer à cette édition une dimension toute particulière. ‘’Le message de paix et d’unité nationale que les œuvres produites ne manqueront pas de véhiculer dans nos langues nationales, contribueront sans nul doute à créer un environnement apaisé dans le pays’’, rassure-t-il.

De son côté, le chef de l’Etat a déclaré que la culture, c’est l’héritage le plus important d’un peuple. ‘’La Guinée est riche de ses spécificités culturelles. Nous sommes heureux de renouer de nouveau avec la tradition du festival national. Car, nous renouons avec le passé le plus glorieux de notre peuple après l’indépendance. C’est à la culture  que nous pouvons de mieux transmettre aux générations futures. Il n’est pas normal qu’on laisse un seul pas de la culture guinéenne disparaît. Nous sommes riches de cette multitude de culture qui doit se fondre pour faire de la culture nationale. Car notre culture ne peut être des différentes cultures de nos différentes ethnies et de nos différentes régions. C’est pourquoi  nous devons protéger toutes ces cultures », a-t-il lancé.

Pour lui (Pr Alpha Condé), c’est la culture qui permet de garder cette âme. ‘’C’est pourquoi, je compte sur le Ministère de la culture afin de donner plus de force que nous ayons aujourd’hui des ballets qui rayonneront plus que les ballets africains et pour que nous ayons des Amazones qui rayonneront plus que des Amazones d’hier. Voilà le challenge que vous avez à lever.  Mais pour cela, il faut être plus généreux. Quand vous donnez 30 millions aux vainqueurs, vous ne les encourager pas. Comme M. Bantama Sow est mon fils, le père doit rectifier les erreurs de son fils. Alors nous allons donner 200 millions aux vainqueurs. 100 millions la seconde place et 50 millions au troisième place. Car les autres feront tout pour gagner à l’année prochaine’’, promet le patron de Sékhoutoureya.

A noter que cette cérémonie a pris fin par la prestation de l’artiste réggaeman Takana Zion suivi du groupe ‘’Balieuz’art ‘’.

Yaya  Dramé

+224 628380576

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook