Conakry : le président du PUR, Louda Baldé, dit avoir échappé à un enlèvement, hier

Le président du Parti de l’Unité et du Renouveau (PUR), qui a appelé ses militants à rejoindre la marche du FNDC du 28 juillet dernier pour un retour à l’ordre constitutionnel, a vu son domicile de Dixinn quadrillé toute la nuit d’hier, par les agents. Mais grâce aux jeunes mobilisés en grand nombre toute la nuit, dit-il, cela a dissuadé les forces de l’ordre qui seraient là pour l’arrêter.

Ce lundi 1er août,  le président du PUR, Louda Baldé, qui peine depuis plus de 2 ans à obtenir l’agrément de sa formation politique, dit être en lieu sûr et qu’il se porte bien. « Bonjour à tous et à toutes.  Je vous remercie de tout mon cœur de l’inquiétude que vous ne cessez de manifester pour ma sécurité. Je confirme qu’hier, les agents ont passé toute la nuit à sillonner devant chez moi. Mais par la vigilance des jeunes leaders venus en nombre à mon domicile où ils sont restés toute la nuit durant, cela a dissuadé les forces du mal à pénétrer les lieux », a-t-il écrit sur son compte Facebook. 

Poursuivant, Louda Baldé a profité de son post pour remercier ses proches qui, selon lui, ont pu se rendre chez lui malgré les risques. « Donc,  je profite de ce temps de répit pour remercier tous les jeunes qui ont fait le déplacement avec tous les risques que cela comporte. Je remercie également les militants et sympathisants qui ne cessent de s’inquiéter pour ma personne. Je profite de la même occasion pour vous rassurer de la sérénité qui me caractérise en ce moment. A l’heure qui fait, je me porte bien et je tiens à vous rassurer que je suis en lieu sûr et que je vous reviens à très bientôt. Par ailleurs, si réclamer son agrément et demander un retour à l’ordre constitutionnel de manière pacifique constituent un crime, alors mon colonel-président dites ma sentence », martèle-t-il.

Il faut retenir qu’après cette publication de Louda Baldé via Facebook, nous avons tenté à plusieurs reprises de le joindre mais toutes nos tentatives sont restées vaines. 

Mamadou Yaya Barry 

622 26 67 08 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.