Conakry : le très célèbre Doura Chérif est décédé

Print Friendly, PDF & Email

Grande figure de la justice guinéenne, Doura Chérif, ancien président de la Cour d’Assises est décédé dimanche à Conakry des suites de maladie. La mort de celui qui a dirigé le retentissant procès des gangs en 1995 a été annoncée par sa fille.

Homme de droit, adulé, respecté et ayant une maîtrise parfaite de la langue de Molière, Doura Chérif aura marqué son passage sur terre avec des procès (des gangs, des trafiquants de drogue) qui resteront à jamais dans les mémoires collectives.

Récemment, dans une interview accordée à nos confrères de Visionguinee, le désormais feu Doura Chérif formulait des souhaits.

‘’Je souhaite qu’on aide la justice à se développer, qu’on lui donne les moyens qu’il lui faut pour être une justice compétente. Il faut souhaiter que nous ayons dans notre pays une école de droit et de magistrature pour reformer les magistrats, améliorer leurs capacités. Je souhaite que la justice guinéenne soit en mesure d’éradiquer le désordre national qu’on constate aujourd’hui. Que par les décisions de justice, les magistrats guinéens soient capables d’éduquer les populations. Je souhaite que notre pays soit réellement un Etat de droit. Je souhaite que la justice soit indépendante, qu’elle ne soit ni pour Paul, ni pour Pierre, ni pour une ethnie, ni pour une catégorie de personnes. Je souhaite que la loi soit générale et impersonnelle. Qu’elle soit à la satisfaction des tous les citoyens. Je formule ces vœux avec beaucoup de sincérité », disait-il.

Ce très célèbre juge, redevenu avocat a défendu plusieurs dossiers devant les cours et tribunaux du pays avant de « raccrocher » définitivement sa robe sur les grilles de la Justice.

Elisa CAMARA

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.