Conakry : les actionnaires de l’huilerie Copeol-Guinée tiennent leur assemblée générale

Print Friendly, PDF & Email

Les actionnaires de l’huilerie Copeol-Guinée ont tenu mardi dernier, leur assemblée générale, à Conakry. C’était dans les locaux d’un complexe hôtelier sous la présidence d’Elhadj Bouna Keita, président du conseil d’administration de ladite l’huilerie sise à Dabola.

L’objectif de cette rencontre était l’approbation des comptes de la société de l’exercice 2019 et la discussion autour de diverses questions allant dans le sens de l’augmentation de la productivité et de l’incitation des producteurs d’arachide à revendre leurs récoltes à l’huilerie Copeol-Guinée.

Selon Ibrahima Kalil Sangaré, Directeur national du patrimoine de l’Etat et des investissements privés, dans les prochains mois, l’huilerie de Dabola connaitra une croissance accrue de la production avec la prise en compte de tous les besoins des producteurs locaux.

« Nous avons débattu d’un ensemble de points qui nous ont permis de faire des résolutions par rapport à la nouvelle stratégie de fonctionnement de l’usine l’huilerie Copeol-Guinée de Dabola. Au cours de cette rencontre, nous avons identifié les difficultés et les solutions aux problèmes que nous avons dans la production et la collecte de la matière première qui est l’arachide. Avec cette stratégie, nous pourrons surmonter les différents problèmes que connaissent les producteurs locaux. La même stratégie permettra de ravitailler l’usine à partir de 5 mille jusqu’à 20 mille tonnes d’arachide pour la mise en place d’une production d’huile au niveau national », déclare-t-il.

De son côté, Guy Lecloux, représentant de l’ACP Holding LTD, l’actionnaire minoritaire, s’est réjoui de la volonté de l’Etat à booster la capacité de production de cette unité industrielle.

« En tant qu’actionnaires minoritaires dans la société, nous sommes très fiers de l’évolution de la production au sein de Copeol-Guinée grâce aux réformes initiées par le président du Conseil d’administration », dira-t-il.

A en croire à Elhadj Bouna Keita, président du conseil d’administration de Copeol-Guinée, Elhadj Bouna Keita, cette politique s’inscrit en droite ligne avec des idéaux du Président de la République, Pr Alpha Condé pour, dit-il, rivaliser les industries locales.

« Si nos frères et sœurs nous aident dans notre lancée, dans deux à trois ans, on n’aura pas besoin d’importer de l’huile. Cette usine aura une capacité de production de près de 30 mille tonnes. Ainsi, elle pourra couvrir toute l’étendue du territoire national et revendre aux pays voisins comme le souhaite la politique du Professeur Alpha Condé dans sa politique d’autosuffisance alimentaire et la création d’emplois pour la jeunesse guinéenne. »

A noter que l’huilerie Copeol-Guinée dirigée actuellement par Mohamed Keita compte de nos jours ;  une dizaine d’employés directs et une quarantaine de sous-traitants évoluant tous dans la préfecture de Dabola.

Youssouf Keita

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.