Conakry : l’opposition appelle à une ville morte le lundi 12 mars prochain

Print Friendly, PDF & Email

L’opposition dirigée par Cellou Dalein Diallo vient d’annoncer une série de manifestations lors d’une réunion tenue ce jeudi 8 mars 2018, au quartier général (QG) de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG).

Cellou Dalein et ses pairs qui espéraient une modification des résultats définitifs des élections locales par la commission électorale nationale indépendante (CENI) annonce une ville morte dès le lundi 12 mars à Conakry et une autre série de manifestations le mercredi 14 mars.

‘’A partir de lundi prochain, nous demandons à Conakry d’observer une ville morte. A partir du mercredi prochain, nous allons enclencher une série de manifestations qui concernera Conakry et toute l’étendue du territoire national’’, a dit Alhouseuny Makanera Kaké qui officiait le rôle de porte-parole.

L’opposition qui conteste toujours les résultats des élections communales du 4 février dernier avait organisé une ville morte qui s’était soldé par la mort d’un jeune sur l’axe Hamdalaye-Hambeto.

Thierno Sadou, depuis le QG de l’UFDG

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.