Connect with us

Societé

Conakry : présentation du rapport final du diagnostic organisationnel de l’AGETIPE, l’ANVJ et le FONIJ

Published

on

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet BOCEJ, le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Mouctar Diallo a procédé, ce vendredi à Conakry au lancement des activités d’un atelier de validation du rapport du diagnostic organisationnel des Établissements Publics Administratifs (EPA) de son Ministère. Cette atelier de deux jours sera axé sur l’AGETIPE, l’ANVJ et FONIJ. Un projet audité par le cabinet Khuma conseil.

Selon le coordinateur général de BOCEJ, Thierno Iliassou Baldé, « cette activité, il faut le rappeler s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 3 du projet booster les compétences pour l’employabilité des jeunes BOCEJ. Cette composante qui s’intitule : « appui institutionnel et cadre réglementaire », vise l’amélioration de la gouvernance à travers la révision des textes des Ministères sectoriels, et la mise en place d’outils comme l’ANAQ pour aider à la qualification et la modernisation du système éducatif au niveau du l’enseignement supérieur et technique et l’ONJ au MJEJ, pour aider le gouvernement à mettre en place des politiques publiques en faveur des jeunes ».

L’objectif, ajoute-t-il, du diagnostic est de procéder à une analyse approfondie du dispositif institutionnel et organisationnel des trois structures de l’agence nationale de volontariat jeunesse(ANVJ), le fond national pour l’insertion des jeunes (FONIJ) et l’agence guinéenne d’exécution des travaux d’intérêt public pour l’emploi (AGETIPE) ».

De son côté, le directeur associé du cabinet Khuma Conseil, Mohamed Kobélé Keita, de préciser : « Aujourd’hui, il y a beaucoup d’efforts à fournir pour réduire la sous-utilisation de ces entités (l’AGETIPE, l’ANVJ et du FONIJ) qui peuvent apporter potentiellement au développement de la jeunesse. Nous avons demandé à ce qu’il y ait une relecture des textes juridiques, il faut aussi que le déficit de communication soit réduit. Nous avons demandé aussi que l’AGETIPE qui est une entité centrale dans l’appui des collectivités soit impliquée dans les activités lies aux travaux communs ».

C’est avec l’appui de la banque mondiale que ce projet a été réalisé, a rappelé le ministre de la jeunesse Mouctar Diallo. Avant de se réjouir en ces termes : « Nous sommes contents d’aboutir à ce travail qui nous permettra encore une fois d’être efficaces en faveur de la jeunesse. Ce diagnostic a permis de déceler les faiblesses de nos EPA qu’on va corriger et aussi voir les points forts qui seront renforcés ».

Elisa Camara

224 654957322

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook