Conakry : Tenue d’une table ronde pour vulgariser les réformes et les acquis de la Féguifoot

Print Friendly, PDF & Email

Le cercle d’accompagnement des acquis et perspectives de la fédération guinéenne de football (CAAP-FGF) a organisé ce samedi, 13 novembre, à Mirador Palace, une table ronde sur les acquis et perspectives de la Féguifoot autour de la réforme de l’administration fédérale (organisation et fonctionnement), de la politique d’orientation sur le développement technique du football et de la réorganisation du football à la base.
L’objectif est de vulgariser les réformes, les acquis et les perspectives du mandat de l’actuel comité exécutif de la Féguifoot dirigé par Mamadou Antonio Souaré.
Selon le secrétaire général adjoint de la Féguifoot, 12 grands axes composent les acquis de la Féguifoot et s’articulent autour des réformes réglementaires, organisationnelles et des réformes au niveau des compétitions.

Boubacar 2 Barry, le secrétaire général adjoint de la Féguifoot


« Les 12 axes s’articulent fondamentalement autour des réformes réglementaires, des réformes organisationnelles et des réformes de compétitions. Quant aux réformes réglementaires, on a eu à mettre en place beaucoup d’outils réglementaires, des textes, et beaucoup sont en projets et nous estimons que s’ils entrent réellement en opération pourront résoudre beaucoup de questions dans le cadre des conflits. Sur le cadre organisationnel, au-delà du comité exécutif, on a fait des efforts pour mettre en place beaucoup d’organes thématiques et surtout beaucoup d’organes juridictionnels, qui constituent nos tribunaux à l’interne et la réorganisation technique autour du secrétariat général de la Féguifoot pour nous permettre d’avoir une visibilité dans l’opération de nos activités. Il faut noter aussi les innovations dans la gouvernance, la décentralisation des assemblées générales et le respect de leurs tenues. Sur le plan des compétitions, on a eu à travailler non seulement sur les compétitions nationales liées à l’animation des championnats nationaux mais aussi la coordination dans l’organisation des matches internationaux », a expliqué Boubacar 2 Barry, le secrétaire général adjoint de la fédération guinéenne de football avant d’ajouter : « L’autre axe de réforme et d’acquis est la prise en compte du football à la base. Il y a cette proposition de solution suite à la problématique du football à la base qui part de la réglementation et de l’animation de ce football, non seulement pour les clubs amateurs au niveau des districts mais aussi pour les académies qui sont entrain de naître ça et là tout en tenant compte de leurs spécificités et de leurs niveaux. En résumé, ce sont les acquis qu’on peut mettre en évidence », a-t-il ajouté.
D’après le secrétaire général adjoint de la Féguifoot, l’actuel comité exécutif a, en plus des textes trouvés sur place, élaborés et fait adopter plusieurs autres textes qui sont en vigueur qui font offices de lois à la fédération.
A en croire Boubacar 2 Barry, plusieurs autres textes sont perspectives pour mieux réglementer la pratique du football à la base en Guinée : « Il y a beaucoup de textes en perspectives. D’autres sont maintenant en semi finalisation, d’autres sont en finalisation et d’autres sont en conception. Parmi les textes qui sont en finalisation, il y a le cahier de charges pour la création et la gestion des académies de football en Guinée, la charte des clubs et l’annexe de la charte des clubs », a indiqué Boubacar Barry.
De son côté, le directeur technique du football national souligne que la Féguifoot à travers le comité exécutif est entrain d’œuvrer pour asseoir les bases dans la formation.

Chérif Souleymane, le DTN


« Au niveau de la direction technique, le résultat ne peut pas se voir tout de suite pour la simple raison que la fédération est entrain de renverser la tendance de la pyramide. La mise en place d’une politique sportive de football est assimilée à la construction d’une maison. Jusqu’ici, c’est le contraire que nous avons vu en Guinée. Pour construire une maison, il faut commencer par la base, le soubassement. Malheureusement, il n’y a pas de soubassement et on commence par la toiture. Et c’est ce que la Féguifoot essaie de changer en revenant à la base. La preuve en est que nous courons derrière des résultats depuis plusieurs années », a rappelé Chérif Souleymane, le directeur technique national (DTN)
Pour inverser la tendance, la Féguifoot s’est lancée dans la formation à la base en procédant à la mise en place d’académies de football.
C’est ainsi que l’académie du centre technique de Nongo a vu le jour. La Féguifoot va mettre sur pied très prochainement, les académies régionales de Kindia et de N’Zérékoré.
La table ronde a connu la participation des présidents de districts de foot des 5 communes de Conakry, des présidents d’académies de football et des représentants de plusieurs clubs amateurs.

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.