Conakry: un grand hommage rendu à M’Mah Sylla avant son dernier voyage

Print Friendly, PDF & Email

C’est sous une forte émotion que les parents, amis et autres citoyens anonymes ont rendu, ce mercredi 24 novembre, à l’hôpital sino-guinéen, un dernier hommage à M’Mah Sylla, décédée le samedi dernier à Tunis, où elle suivait des traitements suite au viol par un groupe de médecins dans une clinique. Un hommage qui sera suivi de son enterrement après la prière de 14 heures au cimetière d’ENTAG.


La levée du corps de cette jeune fille qui était âgée d’une vingtaine d’années s’est déroulée ce mercredi, 24 novembre, à la morgue de l’hôpital sino- guinéen sous la présidence de la ministre de l’action sociale, Aïcha Nanette Conté. A tour de rôle, quelques activistes de la société civile, la famille et amis ont fait des témoignages sur la défunte.
La présidente de l’ONG « mon enfant, ma vie », Djenab Diallo de témoigner : « A chaque fois que j’allais la voir à l’hôpital quand je pleurais, c’est elle qui me rassurait en disant Tantie, je vais m’en sortir. Un jour, lorsqu’elle me racontait son calvaire, ce qui m’a le plus touché et qui me fait toujours mal. M’ Mah Sylla m’a demandé : est-ce que c’est de ma faute ce qui m’arrive ? Je l’ai répondu non, ce n’est pas de ta faute. C’est pour vous dire qu’une jeune fille est morte aujourd’hui en pensant que c’est de sa faute.(…). Nous comptons sur les autorités pour ne plus qu’ il ait des M’ Mah Sylla en Guinée », a-t-elle témoigné.
Au nom du gouvernement guinéen, la ministre de l’action sociale, Aïcha Nanette Conté a, encore réitéré l’engagement du gouvernement à faire justice pour M’ Mah Sylla.

Elisa Camara
+224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.