Conakry : un marabout abuse sexuellement de deux filles de 10 et 12 ans à Sonfonia 

Print Friendly, PDF & Email

L’Office de Protection du Genre, des Enfants et des Mœurs (OPROGEM) a procédé vendredi à Conakry à la présentation d’un présumé violeur. Le présumé violeur, Mamadou Bah, âgé de 25 ans et marabout de profession aurait défloré deux gamines, respectivement âgées de 10 et 12 ans à Sonfonia, en haute banlieue de la capitale guinéenne.

Déplacé de Koba pour Conakry par la mère d’une des victimes en vue d’un traitement, Mamadou Bah a profité du fait qu’il partageait la chambre avec les victimes pour abuser d’elles.

Selon Marie Gomez, directrice générale Adjointe de l’OPROGEM, les faits remontent à trois jours.

« Le viol s’est passé à Yattaya. Ça s’est passé il y a 3 jours de cela. Il y a la maman d’une des victimes qui a fait appel à ce marabout pour un traitement. Et au cours du traitement, le présumé violeur a dit à la maman de la victime que lui il ne dort pas dans le lit, il dort dans une chaise. La maman de la victime lui a offert une chambre dans laquelle il va passer son temps pour la période de guérison. Et c’est dans cette chambre que l’une des filles dormait. La fille dort sur la natte et le présumé auteur dort dans le fauteuil et il profite tardivement la nuit pour abuser de la fille. En ce qui concerne la deuxième victime, c’est la fille d’une voisine. Sa maman a voyagé et a confié sa fille à sa voisine. Voilà pourquoi les deux victimes sont là. Nous avons été saisis par rapport à un cas de viol, mais grâce à la collaboration de nos confrères du commissariat central de Sonfonia qui nous ont fait une mise à disposition hier le 5 mars par rapport au présumé violeur du nom de Mamadou Bah. Selon sa déclaration, il est âgé de 25 ans, il a violé deux filles respectivement âgées de 10 ans et 12 ans. Les victimes ont été référées à la médecine légale. Effectivement, il y a eu défloraison n’eût été de 10 jours entre les deux. Le présumé auteur reconnaît les faits qui lui sont reprochés. Il reconnaît avoir eu des relations sexuelles avec toutes les deux filles », a-t-elle relaté.

Interrogé par les médias, Mamadou Bah a reconnu les faits. Il dit s’excuser auprès des victimes et de leurs familles. Sidéré par de telles pratiques, le directeur général de l’OPROGEM Dr Ousmane Fofana a appelé les parents à plus de vigilance dans l’éducation de leurs enfants.

« L’appel que je lance à la population guinéenne, trop c’est trop. Il est temps pour nous de dire la vérité. Vous avez vu le président sur le terrain, partout où il passe il appelle la population à être vigilante. D’abord les mariages précoces, l’excision, l’abandon des enfants, la traite des enfants. Donc je vous rappelle. Il a dit à la population guinéenne et au gouvernement guinéen que la population guinéenne a démissionné pour l’éducation des enfants. Ce monsieur se déclare guérisseur ou marabout. J’informe nos sœurs et nos mamans à être très vigilantes. Ce sont des faux types, de faux imams et de faux guérisseurs. La vérité c’est que les parents ont démissionné de l’éducation de leurs enfants », déplore-t-il.

Dans les heures et jours à venir, le présumé auteur du viol sera déféré devant le tribunal de Dixinn pour y répondre de ses actes.

Maciré Camara 

+224 628 112 098

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.