Conakry : Womens’s Meeting Day initie la formation de 50 femmes entrepreneures guinéennes

Print Friendly, PDF & Email

Une formation de deux (2) jours en faveur de 50 femmes entrepreneures venues de différents secteurs a démarré ce mardi, 6 avril 2021 dans un réceptif hôtelier de la place. C’est une initiative du forum Womens’s Meeting Day en collaboration avec le Ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique qui vise à renforcer leurs capacités afin de relancer leur compétitivité.

C’est le ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique, Oumar Said Koulibaly qui a donné le coup d’envoi de ladite formation en présence de la ministre des Droits et de l’Autonomisation des Femmes, Hawa Béavogui et d’autres invités de marque.

Durant donc deux jours, la cinquante de femmes entrepreneures participantes seront formées en développement de business par le biais du digital, en keynotes sur les innovations digitales et aussi en coachings du développement personnel et en prise de parole en public et, mise en réseau.

Selon la présidente du comité d’organisation du forum Womens’s Meeting Day, Mme Diallo Fatoumata Binta, « Womens’s Meeting Day est un forum qui existe maintenant depuis trois ans. Chaque année, nous essayons autant qu’on peut de venir en aide aux femmes guinéennes. Donc en prélude de cette troisième édition, nous avons jugé nécessaire de former 50 femmes entrepreneures dans les domaines du digital, en développement personnel. Chaque année, en partenariat avec le Ministère des Postes et télécommunications, nous avons jugé nécessaire de nous axer sur l’importance du numérique et du digital. Parce qu’on le sait aujourd’hui, le digital est extrêmement important pour les femmes entrepreneures… »

Pour la ministre Hawa Béavogui, la promotion de l’entreprenariat féminin est un levier de l’égalité des sexes et peut avoir un effet remarquable sur l’économie d’un pays. « En augmentant la participation des femmes au marché du travail, notre pays pourrait voir son PIB croitre par rapport aux tendances actuelles (…) J’adresse en outre mes vives félicitations aux bénéficiaires de la présente formation et réitère à l’organisatrice de cet évènement, mes encouragements pour son appui à l’autonomisation des femmes », dira-t-elle.

En ouvrant les travaux, le ministre Koulibaly n’a pas manqué de mots pour expliquer l’importance des nouvelles technologies. A l’en croire, le gouvernement est prêt à soutenir toutes les actions visant à promouvoir les initiatives féminines.

Youssouf Keita                                                                     

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.