Concert/FEMUA14: Débordé, Yodé et Siro, Innos B, Coco Argenté et autres illuminent la grande scène ! [De notre envoyé spécial]

Print Friendly, PDF & Email


🔴ABIDJAN, CÔTE D’IVOIRE] Au festival ds musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA), la musique occupe une place de choix dans le programme des activités parmi tant d’autres. Cette année, la programmation artistique a été rajeunie à 90 pour cent comme le notait à la cérémonie d’ouverture, Salif Traoré « A’Salfo, commissaire général du FEMUA à Anoumabo à l’instant des groupes Magic System et Yodé et Siro (deux groupes zouglou).

Vendredi, de 19h à 6h 15 minutes du matin, de nombreux artistes ivoiriens et d’ailleurs se sont succédés sur la grande scène du festival qui s’ouvrait à l’occasion. 
Il est 19h, l’emblématique orchestre Viva la musica du légendaire Papa Wemba (ndrl: tombé sur la scène du FEMUA 9 en 2016) ouvre le bal d’une soirée musicale qui sera longue, rythmée et chaleureuse sous les regards de Maman Amazone, l’épouse de feu Papa Wemba. Félix Wazekwa, une autre grande voix du Congo va maintenir le cap de l’ambiance avec un public séduit et conquis par les différentes performances. Ainsi, les organisateurs ont pu rattraper la soirée congolaise gâchée jeudi dernier sur la grande scène par une forte pluie. 
Après de deux heures d’ambiance aux rythmes de la Rumba et du N’dombolo, changement de registres. Les têtes d’affiches du FEMUA 14 vont se succéder sur la grande scène pendant plus de neuf heures. Le premier à tenir en haleine le public de l’INJS (institut national de jeunesse et des sports) est le chantre Nestor David. Avec sa voix grave et timbre vocal puissant, il va illuminer des paroles fortes, de prières, de bénédictions. Nestor David a fait son show. 
Place à la jeune et belle chanteuse Rocky Gold. En tenue décontractée et sexy (voir photo), elle nous transporte dans un univers musical varié, l’afro pop. Une belle complicité s’installe entre et le public. Elle y a donné des éclats. Connue, pour son franc parlé et l’énergie qu’elle dégage sur scène, la camérounaise Coco Argenté n’a pas fait dans la dentelle. Avec des sonorités électriques aux rythmes du bikutsi, musique et dans traditionnelle, Coco Argenté et ses danseurs avec des déhenchements irresistibles ont offert un spectacle de qualité au public du FEMUA. 
Maintenant, place à l’un des gardiens du temple zouglou. Yodé et Siro étaient très attendus par les fans et public. Comme ils savent le faire avec un repertoire bien fourni, du bon son et spectacle. Le public était très satisfait de leur prestation. Petit à petit, l’on se rapproche vers la fin de cette première soirée sur la grande scène. La RDC est encore à l’honneur. L’ambianceur Innoss B a égréné plusieurs titres à succès de son reportoire. Entre chants et danses, rumba et n’dombolo, le kinois a été à la hauteur. Belle performance. 
Pour boucler cette grande nuit musicale, le commissariat général du FEMUA avait reservé au public, un show de taille. Il 4h 10, Débordo Leekunfa, l’une des icônes du coupé décalé a su mérité la confiance placée en lui. Le « Mimi » a fait monter la température. Le public n’a pas bougé et la complicité était de taille. Les chansons s’enchainent, les musiciens bien accordés et complices sur scène, les chorégraphies bien agencées avec siuvent des improvisations, Débordo Leekunfa était dans son élément. 


Il nous a transporté dans un voyage musical du coupé décalé au n’dombolo en passant le zouglou, mapouka. Le public en voulait encore et encore. Entre des messages de paix, d’amour, de tolérance et de pardon, Débordo Leekunfa invitait aussi la jeunesse ivoirienne et africaine à prendre en main leur destin. Il rappelait l’entrepreunariat qui est une des solutions pour sortir la jeunesse de la précarité comme le thème de ce FEMUA 14 l’indique: « Entrepreunariat et l’employablilité des jeunes ». 
Pendant deux heures de prestation, Debordo Leekunfa a fait vibré le public de l’INJS. De par son talent musical et qualité de sa prestation, Débordo Leekunfa, le « Mimi » a mis tout le monde d’accord. C’est à 6h 15 mn du matin qu’il quitte de la scène. La première soirée sur la grande scène du FEMUA fut un succès. Les artistes et leurs prestations étaient de qualité. 
Pour cette deuxième soirée sur la grande scène et la dernière à Abidjan, Magic System, Youssoupha, Diamond Platnumz, Iba One, Shan’l et Suspect 95 seront en concert live à partir de 21h. 
Aly Bongo LENO (Envoyé spécial) pour Mediaguinee.com

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.