Concertations CNRD et leaders de partis politiques : « Il ne s’agit pas à ce stade d’exclure personne, y compris le défunt parti au pouvoir » (Étienne Soropogui)

Print Friendly, PDF & Email

Récemment libéré de prison par la junte, Étienne Soropogui, le président du parti « Nos Valeurs Communes » a répondu présent ce mardi 14 septembre, à la rencontre d’échanges entre les leaders des partis politiques et le CNRD.
L’opposant au régime d’Alpha Condé et allié du principal opposant Cellou Dalein Diallo s’est prononcé sur les concertations qui selon lui sont une prise de contacts entre les nouvelles autorités et les leaders de partis politiques.
« Nous pensons que dans le cadre de cette réunion, à notre point de vue, il ne s’agira pas de rentrer en profondeur dans les discussions, parce qu’une réunion qui va regrouper 200 à 250 personnes, ne nous semble pas être judicieux de discuter en profondeur des questions essentielles. Mais, nous pensons que le moment venu, il nous appartiendra ensemble dès l’instant que les autorités de la transition ont souhaité que cette transition soit menée dans une dynamique inclusive », a laissé entendre Étienne Soropogui.
Poursuivant, il dira : « Il nous appartiendra de travailler ensemble pour que cette inclusivité soit une réalité. Il ne s’agit pas à ce stade d’exclure personne, y compris le défunt parti au pouvoir. Il s’agira d’intégrer l’ensemble des entités politiques et sociales de notre pays. Parce que c’est ensemble que nous pouvons bâtir notre pays, ce n’est pas en excluant. Ça faisait partie des choses que nous avons reproché au régime défunt. Il ne nous appartient pas de reproduire ces choses », a-t-il conclu

Mamadou Yaya Barry
622 26 67 08

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.