Connect with us

A la Une

Concours de recrutement dans l’armée : deux fraudeurs présumés arrêtés à Kindia

Les épreuves physiques au compte du recrutement dans l’armée guinéenne se poursuivent dans la préfecture de Kindia.  Après des irrégularités signalées hier qui ont valu la disqualification de coureurs, deux candidats ont été arrêtés ce mercredi, 10 avril par l’officier en charge des opérations pour fraudes.

Ils étaient au nombre de 1001 à 2000 candidats à parcourir 8 kilomètres pour les hommes et 6 pour les femmes en ce mercredi matin. Au point d’arrivée, deux candidats ont été interpellés de s’être infiltrés dans le deuxième groupe.

Interrogé, l’officier en charge des opérations a expliqué les conditions dans lesquelles ces deux candidats ont été arrêtés.

« Nous sommes avec deux éléments du deuxième groupe des concurrents pour la journée d’aujourd’hui. Le premier groupe de 1001 à 1500 a couru sans problème. Maintenant, ce fut le tour du deuxième groupe de 1501 à 2000 de courir.  J’ai changé de stratégie au départ en donnant deux tickets à chaque candidat. J’ai dit aux candidats que les deux tickets sont à conserver jusqu’à l’arrivée et ceux qui recevront le troisième seront des heureux gagnants. Ce dernier oubliant qu’il est avec des experts en la matière, il vient, il s’infiltre dans le groupe n’ayant aucun ticket de départ. Demandez-lui où sont les deux tickets de départ ? », martèle-t-il.

Arrêté avec deux tickets en main, Mamadouba Camara dit avoir perdu celui du départ en cours de route.

« Je suis venu jusqu’ici, c’est vrai ils m’ont donné un ticket de départ mais je l’ai perdu en cours de course. J’ai voulu me retourner mais les amis m’ont dit que si je me retourne que c’est fini », dit-il.

Le deuxième candidat arrêté a été amadoué par son beau-frère.  Fodé Sylla arrivé à la 53ème position explique le pourquoi il a été disqualifié de ladite épreuve.

« C’est mon beau qui a voulu m’aider, il m’a donné un numéro. Je lui ai dit de me remettre les dossiers pour le dépôt, il a dit non qu’il a déjà déposé les dossiers.  Le vendredi, je suis parti chercher mon numéro c’est-à-dire celui qui m’a livré mais malheureusement ce numéro appartenait à un autre candidat. Il m’a toujours exhorté de courir sur ce numéro.  Donc aujourd’hui, suis venu à la 53 ème position et finalement j’ai été écarté car le numéro que je détenais ne m’appartenait pas », explique -t-il

Aux dernières nouvelles, les deux candidats arrêtés ont été déposés à la brigade de recherche pour y être entendus.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

623 08 09 10

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter