Condamnation de Foniké Menguè : ”la justice est sous les ordres d’Alpha Condé” (Habib Bah)

Print Friendly, PDF & Email

Au lendemain de la condamnation du responsable des opérations et de la mobilisation du front national pour la défense de la constitution ( FNDC), Oumar Sylla alias ‘’Foniké Menguè’, les réaction des acteurs politiques et de la société civile font Légion.

Rencontré le vendredi, 29 janvier dernier le coordinateur régional du FNDC de Labé, Al. Habib Bah, au delà d’être surpris de cette condamnation, nous confie que présentement, la justice est sous les ordres d’Alpha Condé.

« Sans surprise, c’est une sentence qui ne nous a pas surpris. C’est vraiment inadmissible, inacceptable. Nous avons une justice téléguidée qui est sous les ordres de l’exécutif. Donc, c’est injuste cette condamnation .Si on revient déjà sur la manière dont Foniké Menguè a été arrêté, il a été arrêté injustement et arbitrairement parce que dans la sentence, on a dit qu’il a été arrêté pour attroupement illégal. Et qui dit attroupement illégal dit un nombre de personnes. Donc où sont ces personnes là ? Ont-elles étaient arrêtées ? Ont-elles étaient jugés et condamnées ? Comme lui jusqu’à date, on ne connaît pas l’identité de ces personnes. C’est pour vous dire qu’une fois de plus , c’est le camarade Foniké qui était visé, c’est lui qui a été arbitrairement et injustement arrêté et condamné », laisse entendre Habib Bah. 

Poursuivant, le coordinateur régional du FNDC de Labé pense qu’on peut emprisonner et condamner les combattants, mais jamais les convictions.

« C’est très inquiétant et très regrettable pour un pays qui se veut vraiment démocratique. On peut emprisonner les gens, les arrêter, les condamner mais on ne va pas emprisonner vos idées et vos convictions », explique-t-il.

Tidiane Diallo correspondant régionale Labé

+224 620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.