Conférence : la diplomatie japonaise débattue à Conakry

Print Friendly, PDF & Email

L’ambassadeur du Japon en Guinée, M. Hisanobu HASAMA a animé lundi 20 novembre dernier, une conférence sur l’actualité de la diplomatie nippone. C’était dans les locaux du Centre culturel franco-guinéen (CCFG) en présence de plusieurs invités de marque.
Selon le conférencier, l’objectif de cette initiative est de permettre aux uns et aux autres d’avoir une vision globale sur son pays (Japon), 3è puissance économique du monde. C’est pourquoi dans son allocution introductive, il est revenu de long en large sur l’histoire japonaise sans oublier l’aide publique au développement en faveur de la Guinée.

Plusieurs logements restent inoccupés au Japon pour des raisons liées aux taxes

A l’en croire, le Japon compte aujourd’hui 127 millions d’habitants et 60 millions de logements. Mais, dit-il, plusieurs de ces logements restent inoccupés pour des raisons liées aux taxes. Parlant de la charte de la coopération au développement du Japon, il indique qu’elle est axée sur la paix, la prospérité et un meilleur futur pour chacun.

S’agissant de l’aide publique au développement de son pays en faveur de la Guinée, il a entre autres cité la construction du pont Kaaka sur la route nationale numéro 1 et le pont frontalier à Kourémalé qui est, selon lui, un projet de renforcement des capacités de gestion intégrée des frontières entre la Guinée et le Mali.

‘’Le Japon n’a pas de ressources naturelles, il dépend du commerce international’’, a-t-il mentionné avant d’apporter quelques éclaircissements relatifs aux rapports qui existent entre le Japon et ses voisins dont la Corée du Sud. Plus loin, il a indiqué que les domaines comme la sécurité alimentaire et l’adduction d’eau potable intéressent à plus d’un titre son pays.

Par Youssouf Hawa Keïta

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.